La recherche peut aider le développement international à faire plus avec moins