Utilisation de la recherche en vue d’influer sur les politiques et les pratiques : Un rapport de la collection Rapports de recherche des Partenariats canadiens

24 juin 2016
Stacie Travers
Canadian Civil Society Organizations Influencing Policy and Practice

Stacie Travers | IDRC

Une enquête financée par le CRDI révèle que, pour les organismes de la société civile (OSC) canadiens, la recherche fait partie intégrante des efforts visant à améliorer les politiques et les pratiques dans les pays en développement. Cette enquête a pris la forme d’un sondage électronique effectué auprès de 162 OSC canadiens oeuvrant à la coopération internationale aux fins du développement, mais n’ayant pas pour principal mandat de mener des recherches. Afin d’étoffer les données recueillies grâce à ce sondage, l’auteure de l’enquête, Stacie Travers, a également réalisé quatre études de cas sur les activités de chercheurs canadiens en Amérique du Sud.

L’enquête révèle aussi que les organismes interrogés exécutent eux-mêmes leurs travaux de recherche ou alors les réalisent en collaboration, auxquels cas ils s’associent à des OSC de pays en développement plus qu’à tout autre organisme. La recherche semble être un aspect important du travail des OSC, et ce, sans égard aux rôles que jouent ces derniers dans la sphère de la coopération internationale : renforcement des capacités, activités de plaidoyer, assistance technique. Plus un OSC à l’impression de jouer des rôles variés, plus il trouve des façons d’intégrer la recherche à son travail.

L’enquête indique aussi que les constatations émanant de la recherche viennent éclairer les actions des OSC. Aide à l’enfance Canada, par exemple, s’appuie sur de telles constatations pour fournir conseils et renseignements aux gouvernements. De plus, en invitant des professeurs et des étudiants locaux à participer à ses projets de recherche, cet organisme canadien renforce la capacité de recherche de ces intervenants, atteignant ainsi un autre de ses objectifs. Les OSC canadiens optimisent également leur utilisation de la recherche afin de générer des changements, notamment par le truchement d’alliances et de partenariats stratégiques. Women in Cities International, par exemple, s’associe à la Red Mujer y Hábitat, en Argentine, en vue de recueillir des données et de travailler directement avec les autorités locales.

L’enquête conclut que, pour encourager l’utilisation de données probantes issues de la recherche en vue d’influer sur les politiques et les pratiques, les bailleurs de fonds doivent être ouverts aux démarches de recherche des organismes de la société civile. Ils doivent en outre accepter que les OSC allient la recherche à leurs autres activités et conçoivent cette dernière de manière à atteindre une variété d’objectifs tels que le renforcement des capacités locales.

Lire le rapport : Canadian Civil Society Organizations Influencing Policy and Practice – The Role of Research

Ce document fait partie de la collection Rapports de recherche des Partenariats canadiens, dont chaque titre est rédigé par un titulaire de la bourse de recherche octroyée par les Partenariats canadiens du CRDI. Les Partenariats canadiens appuient l'intérêt grandissant au Canada envers l'internationalisation des universités et la tendance, au sein des organismes de la société civile canadienne, à l’exécution et à l’utilisation de travaux de recherche pour éclairer aussi bien l’élaboration de politiques nationales et internationales que l’établissement de leurs propres priorités en matière de programmation.