Pôles régionaux du KIX

Une femme et enfants lisant un livre
Michelle Rahn/Dominican Republic

Le Partage de connaissances et d’innovations du Partenariat mondial pour l’éducation, une initiative conjointe entre le Partenariat mondial pour l’éducation (PME) et le CRDI, vise à améliorer les politiques et les pratiques d’éducation dans les pays du Sud.

La transmission et l’échange de connaissances sont l’une des principales fonctions du KIX. Les représentants des pays échangent des renseignements, des innovations et des meilleures pratiques pour établir leurs politiques et programmations en matière d’éducation, ainsi que pour combler les lacunes dans les connaissances et éclairer les priorités en matière de politiques.

Quatre pôles régionaux gérés par un partenaire d’apprentissage régional font office de services de courtage du savoir pour le KIX. Chacun d’eux représente un groupe de pays partenaires du PME et fonctionne comme un forum régional pour faciliter l’échange et la mobilisation de connaissances, l’apprentissage, la synthèse et la collaboration entre les principaux acteurs nationaux du domaine de l’éducation. Voici quelques exemples des responsabilités et objectifs généraux des pôles :

  • Favoriser l’échange de connaissances régionales axées sur la demande et renforcer la capacité des membres des pôles à cerner, utiliser, échanger et mobiliser des données probantes;
  • Produire des synthèses pertinentes de connaissances et de données probantes et les fournir aux acteurs concernés;
  • Favoriser une mobilisation régionale efficace ainsi que l’utilisation des connaissances et des données probantes.

Parmi les autres activités :

  • La réalisation d’examens du système d’éducation;
  • L’établissement de plateformes d’échange numériques;
  • L’élaboration d’un appel régional à l’action pour définir les priorités des parties prenantes en éducation.

Les pôles régionaux soutiennent également un autre élément essentiel du programme : le financement. Ils servent de mécanisme de financement pour l’octroi de subventions à l’échelle mondiale et régionale, afin d’investir dans la production de connaissances et dans l’innovation, et d’appliquer à grande échelle des approches éprouvées.

Les quatre pôles régionaux du KIX

MapKIX Afrique 19 gère le pôle qui supervise les activités dans 19 pays partenaires du Partenariat mondial pour l’éducation, principalement en Afrique orientale et australe. Il s’agit d’un consortium composé de trois organisations :

  • L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), qui encourage la collaboration internationale dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture afin d’accroître le respect universel de la justice, de la loi et des droits de l’homme, ainsi que des libertés fondamentales proclamées dans la Charte des Nations unies.
  • Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), qui fournit une aide humanitaire et au développement à des enfants du monde entier.
  • L’Union africaine, qui est composée de 55 États membres et qui englobe l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA). L’ADEA, une institution panafricaine qui repose sur des partenariats entre les ministères africains de l’Éducation et de la Formation ainsi que leurs partenaires techniques et externes, vise à agir comme un catalyseur pour les réformes et les politiques et pratiques prometteuses en mettant en commun les idées, les expériences, les leçons apprises et les connaissances.

MapKIX Afrique 21 gère le pôle qui supervise les activités dans 21 pays partenaires du Partenariat mondial pour l’éducation, principalement en Afrique occidentale et centrale. Il s’agit d’un consortium composé de trois organisations :

KIX EAP est composé d’une organisation qui supervise les activités des pays partenaires du Partenariat mondial pour l’éducation en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et dans les îles du Pacifique :

Carte

  • Le Réseau sur les politiques et la coopération internationales en éducation et en formation (NORRAG), un réseau mondial composé de membres. Le mandat principal et la force du NORRAG sont la production, la diffusion et le courtage de connaissances essentielles, et le renforcement des capacités parmi le large éventail de parties prenantes qui constituent le réseau. Ces parties prenantes guident et façonnent les politiques et les pratiques d’éducation aux niveaux national et international. Elles sont liées par un engagement commun en faveur des principes de justice sociale, d’équité et de qualité dans l’éducation.

MapKIX ALC supervise les activités des pays partenaires du Partenariat mondial pour l’éducation en Amérique latine et dans les Caraïbes. Il s’agit d’un consortium de deux organisations :

  • SUMMA, créé en 2016 par la Banque interaméricaine de développement et la Fundación Chile avec le soutien des ministères de l’Éducation du Brésil, du Chili, de la Colombie, de l’Équateur, du Guatemala, du Honduras, du Mexique, du Panama, du Pérou et de l’Uruguay. En tant que premier laboratoire de recherche et d’innovation en éducation pour l’Amérique latine et les Caraïbes, SUMMA a pour mission d’accroître la qualité, l’équité et l’inclusion au sein des systèmes d’éducation de la région en améliorant le processus décisionnel menant aux politiques et aux pratiques d’éducation.
  • L’Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO), qui se consacre à l’harmonisation et à l’intégration économiques, à la protection des droits de l’homme et des droits juridiques, ainsi qu’à l’encouragement de la bonne gouvernance parmi les pays indépendants et non indépendants des Caraïbes orientales. L’OECO compte actuellement 11 membres répartis dans l’ensemble de la région : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Dominique, Grenade, Guadeloupe, Martinique, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines et les îles Vierges britanniques.

Contact: kix@idrc.ca