Pôle KIX Afrique 21

Enfants dans une ecole au Benin
Chantal Rigaud/GPE

Le programme Partage de connaissances et d’innovations (KIX), une initiative conjointe du Partenariat mondial pour l’éducation et du CRDI, vise à améliorer les politiques et les pratiques des pays du Sud en matière d’éducation. 

La fonction de partage et d’échange de connaissances est un des éléments clés du KIX. Les représentants des pays se réunissent pour échanger de l’information, des innovations et de meilleures pratiques liées aux politiques et aux programmes d’éducation, et pour déterminer les lacunes dans les connaissances et les priorités en matière de politiques. Quatre pôles régionaux font office de services de courtage de connaissances pour le KIX. Vous trouverez des renseignements sur le centre qui supervise principalement les activités en Afrique occidentale et centrale, ainsi que dans l’océan Indien sur cette page.

Renseignements sur les pôles

Consortium : Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation, Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie, Agence universitaire de la Francophonie

Région : Afrique occidentale et centrale et océan Indien

Pays : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cap-Vert, Cameroun, Comores, Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée, Guinée-Bissau, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo   

Qui sommes-nous ?

Le pôle KIX Afrique 21 rassemble des pays qui ont une histoire, une géographie et des caractéristiques environnementales communes en matière d’éducation et de langue, en plus de défis socioéconomiques similaires. Le pôle Afrique 21 facilite l’échange de connaissances entre pays, l’utilisation du savoir, l’apprentissage, la synthèse et la collaboration entre les acteurs nationaux de l’éducation dans les pays partenaires du Partenariat mondial pour l’éducation, qui sont principalement situés en Afrique occidentale et centrale, ainsi que dans l’océan Indien. Le pôle remplit la fonction de forum régional au sein du KIX.

Un consortium de trois organisations gère le pôle Afrique 21 :

Que faisons-nous ?

Le pôle offre une plateforme où seront analysées les innovations éducatives et les connaissances sur l’accès, l’équité et la qualité de l’éducation. Des leçons essentielles seront tirées pour élaborer des politiques et des programmes efficaces qui permettront de faire face à ces défis. Parmi d’autres questions importantes, le pôle visera à atténuer les effets des conflits sur les systèmes d’éducation et à faciliter la mise en commun des expériences, des meilleures pratiques et des outils dans ce domaine. Une approche systémique sera appliquée, qui comprendra :

  • favoriser l’échange régional de connaissances et le renforcement des capacités des membres du pôle afin d’établir, d’utiliser, d’échanger et de mobiliser des données probantes relativement aux défis stratégiques prioritaires; 
  • produire des synthèses pertinentes de connaissances et de données probantes et les fournir aux acteurs concernés;  
  • favoriser une mobilisation régionale efficace ainsi que l’utilisation des connaissances et des données probantes. 

À propos de la région

Le développement de l’éducation est une priorité absolue du développement économique et social dans la majeure partie de la région, qui comprend bon nombre des pays africains les moins développés. Cependant, l’accès universel à l’éducation et l’égalité des genres demeurent des défis importants au sein de leurs systèmes d’éducation. À l’échelle mondiale, cette région compte le tiers des enfants en âge de fréquenter l’école primaire qui ne sont pas scolarisés et un cinquième des enfants en âge de fréquenter le premier cycle du secondaire qui ne sont pas scolarisés. L’abandon scolaire des enfants est particulièrement préoccupant dans les neuf pays qui traversent la région du Sahel, où les conflits armés ont entraîné d’importants déplacements de population.

Établir les priorités régionales

Le pôle KIX Afrique 21 entreprendra un processus de balayage interrégional pour déterminer les priorités nationales dans six domaines thématiques :

  • renforcer les systèmes d’évaluation de l’apprentissage;
  • améliorer l’enseignement et l’apprentissage;
  • renforcer les services de soins et d’éducation destinés à la petite enfance;
  • atteindre l’égalité des sexes dans et par l’éducation;
  • ne laisser personne pour compte; 
  • relever le défi des données dans le domaine de l’éducation.

Plus précisément, il faudra :

  • la réalisation d’une recherche qualitative et quantitative combinée à un examen des documents, des enquêtes et des entretiens avec les parties prenantes de l’éducation dans les pays du Partenariat mondial pour l’éducation de la région.
  • le partage des innovations et des pratiques exemplaires entre les pays, les sous-régions et les régions.

Cette page sera mise à jour en fonction des priorités établies grâce à ce processus.

Réunions et événements à venir

Carte du pôle