L'essor de Mukuru

29 mai 2018
Alanna Mitchell, Canadian Geographic
Des chercheurs de l’Akiba Mashinani Trust examinent une carte du bidonville de Mukuru, à Nairobi

Photo : Akiba Mashinani Trust

En 2011, les habitants du quartier Mukuru de Nairobi étaient nombreux à se faire expulser de leurs maisons. Forts des données et des preuves accumulées grâce à des travaux de recherche financés par le Centre recherches pour le développement international (CRDI), des militants ont obtenu que le quartier soit désigné zone de planification spéciale, première étape d’un processus visant à transformer le bidonville et la vie de ses 300 000 habitants.

Cet article fait partie d'une série de reportages sur des projets innovants mis en œuvre dans les pays en développement, compilée dans un blogue réalisé grâce à un partenariat entre le CRDI et Canadian Geographic.

Consultez l'article

Visitez le blogue Sur les traces du changement