Le Cabinet ougandais approuve une politique mise en place par un bénéficiaire de subvention du CRDI

28 juin 2016

Le 4 mai 2016 a marqué une étape importante pour l’Economic Policy Research Centre (EPRC), un bénéficiaire d’une subvention du CRDI dans le cadre de l’Initiative Think tank, alors que le Cabinet ougandais a donné son approbation à la politique nationale de l’EPRC en matière d’engrais. L’EPRC a participé activement à l’ensemble du processus quinquennal, de l’élaboration de la politique à son approbation par le Cabinet.

L’étude menée par l’EPRC a révélé que les sols ougandais n’étaient plus fertiles et qu’on devait recourir à des engrais pour y injecter les nutriments nécessaires à l’amélioration du rendement des récoltes. Le processus d’élaboration de la politique, la première mise en place par l’EPRC à la suite des résultats de ses recherches, a été lancé en 2010.

Les arguments convaincants de l’EPRC en faveur de l’utilisation d’engrais ont incité l’Alliance pour une révolution verte en Afrique à financer un projet visant à soutenir le ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et des Pêches (MAEP) durant le processus d’élaboration et d’approbation de la politique nationale en matière d’engrais, ainsi que des règlements et de la stratégie connexes.

Dans le cadre de consultations publiques et nationales, et misant sur les liens solides entre les groupes chargés des politiques, le MAEP et l’EPRC ont incité divers acteurs politiques à participer au processus d’élaboration et d’approbation de la politique. La stratégie et les règlements afférents, également approuvés, orienteront et favoriseront l’utilisation d’engrais chez les agriculteurs ougandais.