Des rejets miniers qui font merveille

31 août 2018
Yassine Taha montre une brique fabriquée dans son laboratoire à l’aide des rejets de mine de charbon de la ville de Jerada, au Maroc.
CRDI
Yassine Taha montre une brique fabriquée dans son laboratoire à l’aide des rejets de mine de charbon de la ville de Jerada, au Maroc.

Au Maroc, des scientifiques ont développé des moyens permettant de réutiliser les rejets d'une mine qui à fermé ses portes afin de reconstruire et revitaliser la ville de Jerada. Leurs efforts pourraient contribuer à stimuler l'économie locale et créer des emplois.

Cet article fait partie d'une série de reportages sur des projets innovants mis en œuvre dans les pays en développement, compilée dans un blogue réalisé en partenariat avec Canadian Geographic.