Comment les pauvres pourraient profiter du marché du carbone

22 juin 2016
J. Kusumowati et N.I. Warburg

Les collectivités pauvres bénéficient rarement des régimes mondiaux d’échanges de droits d’émissions, parce que les coûts de transaction pour y participer sont trop élevés. Toutefois, la possibilité d’inscrire des projets communautaires modestes au marché du carbone par le truchement du Mécanisme de développement propre (MDP) permettrait peut-être aux collectivités à faible revenu de retirer des avantages des efforts qu’elles déploient pour réduire leurs émissions.

Une étude de cas (pages 83 à 85, en anglais) réalisée par J. Kusumowati et N.I. Warburg traite des défis que doit relever un projet communautaire de gestion des déchets solides en Indonésie pour tirer parti de la vente de ses crédits d’émissions dans le cadre du MDP.

En général en Indonésie, les déchets transportés dans les décharges ne sont pas traités et ils émettent, en se décomposant, des gaz à effet de serre. On a donc mis à l’essai un système de compostage des déchets organiques afin de réduire la quantité de déchets dans les dépotoirs et du coup, les émissions de gaz à effet de serre. En conclusion, les chercheurs estiment que les pauvres ont retiré des avantages du projet sur les plans environnemental et social et que le mécanisme pourrait constituer un moyen de financement important pour les populations démunies.

Des obstacles d’ordre financier empêchent toujours de procéder à l’inscription complète du projet indonésien au titre du MDP. Mais, si on y parvient, le projet ouvrirait la voie à d’autres collectivités pauvres désireuses de prendre part au marché mondial du carbone.

L’étude de cas fait partie des communications présentées à l’occasion de la conférence internationale sur la gestion des déchets solides de 2011. Elle rend compte des résultats ayant émané du projet Marché du carbone et solutions de gestion intégrée des déchets : étude de cas menée en Indonésie, appuyé par le CRDI et l’organisme Bremen Overseas Research Development and Assistance.