Aller au contenu principal

Transmission du SRAS-CoV-2 dans les ménages dans une cohorte kenyane bien définie

Bien qu’ils soient d’une importance capitale pour définir les stratégies optimales visant à réduire la transmission et à limiter les répercussions du SRAS-CoV-2 (COVID-19), on comprend mal les facteurs tels que la fréquence de la transmission au sein des ménages, la proportion d’infections asymptomatiques et l’histoire naturelle de l’infection. Ces lacunes dans les connaissances sont encore plus importantes dans les pays à faibles ressources comme le Kenya, où l’âge de la population, la taille des ménages, les conditions de vie, la nutrition, les infections antérieures et d’autres facteurs peuvent avoir des effets importants sur les politiques sociales et les interventions de santé publique.

Ce projet vise à combler ces lacunes et à fournir des données probantes pour étayer les décisions en entreprenant une étude sur la transmission au sein des ménages dans une communauté africaine afin d’examiner les facteurs de transmission, notamment le rôle des enfants et la charge virale des expositions. Il fournira plusieurs éléments d’information pertinents pour les efforts de développement du vaccin contre la COVID-19.

Le projet a été sélectionné pour un financement dans le cadre de la Possibilité de financement pour une intervention de recherche rapide relative à la COVID-19 en mai 2020, coordonné par les Instituts de recherche en santé du Canada en partenariat avec le CRDI et plusieurs autres organismes de financement de la recherche en santé au Canada.

Project ID
109550
Project Status
Actif
Duration
12 months
IDRC Officer
Adrijana Corluka
Total Funding
CA$ 450,635.00
Location
Kenya
Programmes
Santé mondiale
Santé mondiale
Fondements pour l'innovation
Institution Country
Canada
Project Leader
Institution
The University of British Columbia