Aller au contenu principal

Systèmes d’IA et de données de bout en bout pour une surveillance et une gestion ciblées de la COVID-19 et d’éventuelles futures pandémies qui pourrai

La crise de la COVID-19 est qualifiée de « pandémie déterminée par les données », c’est-à-dire que des quantités massives d’informations et de données sont publiées et diffusées à une échelle jamais vue auparavant. Dans le monde entier, l’IA et la recherche axée sur la science des données s’avèrent prometteuses pour la détection précoce de la COVID, les communications opportunes avec le public, les nouveaux outils de diagnostic et les interventions stratégiques et de santé publique éclairées qui peuvent être automatisées, mises en œuvre et étendues à un coût abordable.

L’absence de systèmes de données représentatifs, de haute qualité et opportuns a nui à la mise en place d’une réponse coordonnée et en temps réel. En raison de l’accès inégal des populations africaines sous-représentées aux services de santé publics et privés, la modélisation peut créer des lacunes, qui aggraveront les inégalités. L’accès fréquent aux données nécessaires pour prendre en charge les systèmes en temps réel constitue aussi un défi de taille. Si ces défis ne sont pas relevés, l’Ouganda peinera à mobiliser de nouvelles innovations pour répondre à la COVID-19 ou risquera de déployer des solutions inefficaces pour les communautés les plus vulnérables aux pandémies, dont l’actuelle.

Ce projet se concentrera sur le renforcement des systèmes de données sanitaires existants en Ouganda, notamment en combinant de nouveaux ensembles de données tels que les émissions de radio, les dossiers médicaux des appels et les données sur la pollution atmosphérique pour compléter les ensembles de données de santé publique existants. Les chercheurs utiliseront ces données pour tester et déployer de nouvelles solutions pour le dépistage des patients et les systèmes d’aide à la décision, notamment un robot conversationnel et une ligne d’appel automatisée pour aider les patients et pour décharger les responsables de la santé. Les chercheurs testeront également de nouvelles approches pour trier les patients atteints de la COVID-19 dans un cadre clinique, afin de faciliter le diagnostic et d’aider les travailleurs de la santé à se concentrer sur l’essentiel. Enfin, ils modéliseront et évalueront l’impact des mesures de santé publique en réponse à la COVID-19 et des interventions gouvernementales ciblées, en analysant les problèmes affectant les communautés et leurs perceptions des mesures de politique publique, afin d’en améliorer les effets.

Ces travaux seront réalisés dans le cadre du Programme d’innovation en matière de données et d’intelligence artificielle destiné aux pays du Sud en réponse à la COVID-19, un programme financé par le Centre de recherches pour le développement international et par l’Agence suédoise de coopération au développement international.

Project ID
109630
Project Status
Actif
Duration
24 months
IDRC Officer
Katie Clancy
Total Funding
CA$ 1,240,000.00
Location
Sud du Sahara
Programmes
COVID-19 Le programme d'innovation en matière de données et d'IA pour le Sud global
Éducation et sciences
Institution Country
Uganda
Institution
Makerere University