Aller au contenu principal

Surveillance, contrôle et prévention des zoonoses négligées en Ouganda

En dépit d’un coût humain, social et économique substantiel, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo et la brucellose ont été longtemps négligées et, par conséquent, nous ne comprenons pas bien l’histoire naturelle de ces maladies ni les stratégies d’atténuation et de contrôle. Une autre lacune dans les connaissances concerne la manière dont ces infections sont comprises par les communautés touchées, les pratiques et les comportements qui les rendent zoonotiques (transmissibles à l’humain) et les meilleures approches sanitaires pour limiter le risque de propagation à l’humain.

L’objectif global de ce projet est d’améliorer la compréhension et le contrôle de ces maladies à l’interface entre l’humain, l’animal et la faune, dans le corridor du bétail en Ouganda. Ce projet étudiera la charge de morbidité chez les humains, les animaux et la faune sauvage, et caractérisera la dynamique et les facteurs de la maladie en fonction de la géographie, de l’habitat, de la densité de population et de l’activité économique. Il étudiera également la manière dont les inégalités entre les genres et les populations façonnent la dynamique de la transmission locale de ces maladies. Enfin, il développera une approche unique de la santé (intégrant les personnes, les animaux et les écosystèmes) pour améliorer les systèmes de surveillance et de notification de ces maladies et d’autres zoonoses d’importance mondiale.

Une série de recherche à méthodes mixtes sera menée dans divers systèmes agricoles en interface avec des zones de conservation dans le corridor du bétail ougandais. Le projet ciblera en particulier les sites ayant un historique des trois épidémies zoonotiques ciblées, offrant ainsi la possibilité d’étudier les dynamiques et les réseaux de transmission de ces maladies dans les communautés multiethniques en relation avec le genre, les marchés d’animaux et les divers systèmes agricoles. Il permettra de comprendre les pratiques agricoles, l’utilisation des terres, l’interface entre les humains et les animaux dans les environnements sauvages et forestiers, les inégalités entre les genres et d’autres facteurs socio-économiques. Des modèles en matière de santé unique intégrant des interventions éprouvées pour atténuer ces maladies et leurs facteurs de propagation seront élaborés pour renforcer la préparation et les réponses.

Project ID
109807
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Samuel Oji Oti
Financement total
CA$ 4,619,400.00
Location
Ouganda