Aller au contenu principal

Renforcer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive des déplacées internes en période de la COVID-19 au Burkina Faso

Les populations réfugiées et déplacées, ainsi que les communautés vulnérables avec lesquelles elles coexistent, courent un risque élevé de contracter le virus de la COVID-19, car leurs conditions de vie rendent impossibles l’éloignement physique et l’isolement ou l’accès à des soins de santé de qualité. Les femmes réfugiées sont particulièrement vulnérables parce que leur accès limité aux services et produits de santé sexuelle et reproductive est encore plus restreint, et leurs tâches de soignantes, notamment dans les milieux de réfugiés aux ressources insuffisantes, sont accrues.

Ce projet fait partie d’une initiative qui fournira des données probantes et renforcera la capacité à combler les lacunes dans les connaissances pour répondre à la crise sanitaire croissante de COVID-19 à court et à long terme. L’initiative soutiendra la recherche sur le renforcement de la résilience et la préparation pour répondre aux besoins des réfugiés et des autres populations en déplacement en promouvant des approches intersectorielles, notamment en jetant des ponts entre les réponses humanitaires et les réponses au développement pour réduire et contrôler les risques sanitaires pour les populations déplacées. Elle tirera également parti des possibilités locales actuelles pour renforcer l’initiative globale.

Le projet permettra d’évaluer et de répondre aux besoins d’une population déplacée à l’intérieur du pays dans le contexte fragile du Burkina Faso, où les conflits et le terrorisme croissants pourraient se transformer en une crise de développement chronique. Il se concentre sur l’amélioration de l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive et aux droits connexes des adolescentes et des femmes déplacées à l’intérieur de leur propre pays dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Dans un premier temps, on définira les besoins, les contraintes et les facteurs facilitant l’utilisation de ces services avant d’élaborer et de mettre en œuvre une intervention visant à améliorer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive et la sensibilisation à ces services et droits. Le projet documentera les résultats et les diffusera sous forme de leçons apprises afin de renforcer les réponses actuelles et futures à des crises sanitaires similaires.

Project ID
109480
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Marie-Gloriose Ingabire
Total Funding
CA$ 582,000.00
Location
Burkina Faso
Programmes
Santé mondiale
Santé mondiale
Santé des mères et des enfants
Institution Country
Burkina Faso
Project Leader
Institution
Université Ouaga 1 Professeur Joseph KI-ZERBO