Aller au contenu principal

Promouvoir la participation des femmes dans les chaînes de valeur des vaccins pour le bétail au Népal, au Sénégal et en Ouganda

La volaille et les petits ruminants fournissent des avantages clés aux femmes dans bon nombre de pays en développement. Malheureusement, dans bon nombre de chaînes de valeur du bétail (toutes les activités de production jusqu’à la vente du produit final), les femmes ont moins accès que les hommes aux vaccins et elles ont une capacité limitée d’influencer la prise de décisions au sein du ménage en ce qui concerne la vaccination et la santé animale. Ainsi, de nouvelles approches sexotransformatrices seront nécessaires pour régler ce problème; faire avancer le débat au-delà de la dichotomie traditionnelle homme-femme; et déterminer de nouvelles façons d’améliorer la capacité des femmes à participer à ces chaînes de valeur et à en tirer profit.

Ce projet examinera les relations et les rôles sexospécifiques dans certaines chaînes de distribution des vaccins pour les maladies affectant les espèces d’animaux d’élevage qui appartiennent aux femmes ou qui sont principalement gérées par ces dernières. Les maladies prioritaires sont la peste des petits ruminants (qui affecte les petits ruminants comme les chèvres), ainsi que la maladie de Newcastle et la grippe aviaire (qui affectent la volaille). Les trois maladies sont endémiques en Afrique et très contagieuses, et elles affichent des taux de mortalité élevés.

L’équipe de recherche abordera les facteurs interreliés qui affectent la participation des femmes à la chaîne de distribution des vaccins; appuiera le renforcement des capacités en utilisant une approche sexotransformatrice et intersectionnelle; et élaborera un outil de cartographie sexospécifique et intersectionnel pour les chaînes de distribution des vaccins pour les petits ruminants et la volaille. Par ailleurs, une analyse transnationale évaluera les répercussions et les obstacles de l’intersectionnalité et des sexospécificités en ce qui concerne l’entrée des femmes dans la chaîne de distribution des vaccins, leur participation efficace dans la chaîne, et les avantages qu’elles en retirent.

Ce projet est soutenu par le Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail (FIVB), un partenariat entre la Fondation Bill et Melinda Gates, Affaires mondiales Canada et le CRDI. Le FIVB est un investissement conjoint de 57 millions canadiens sur sept ans qui permet de financer le développement, la production et la commercialisation de vaccins innovants contre les maladies du bétail prioritaires en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.

Project ID
109062
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Wendy Manchur
Total Funding
CA$ 1,759,300.00
Location
Népal
Sénégal
Ouganda
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail
Institution Country
United States
Institution
University of Florida