Aller au contenu principal

Mazan Daga et les soins adaptés pour une meilleure santé maternelle au Niger

En dépit des efforts soutenus de l’État du Niger et ses partenaires au développement, la santé maternelle reste encore précaire au Niger. Selon l'Enquête Démographique et de Santé de 2012, le taux de mortalité maternelle est de 535 décès pour 100 000 naissances vivantes. A l’image des écoles des maris, une initiative d’implication des hommes dans la santé maternelle au Niger, il est de plus en plus admis que la mutualisation des rôles sociaux entre les hommes et les femmes peut contribuer à inverser cette tendance.

Ce projet se base sur le concept Mazan Daga (qui signifie « les hommes audacieux ou les avant-gardistes » en langue Hausa) et vise à mettre en place un modèle qui combine la promotion des rôles masculins de soutien, le renforcement des capacités et la sensibilisation des femmes. L’objectif ultime est d’améliorer la santé de la mère à travers une complémentarité entre un modèle de consultations prénatales et postnatales en groupe et une approche participative impliquant les communautés, les maris, les référents sociaux et les belles-mères en premier lieu. Il s’agit de former et de sensibiliser les femmes enceintes, tout en créant un cadre favorable à leur épanouissement et à leur autonomisation sur le plan reproductif, avec l’engagement des hommes et de l’ensemble de la communauté. Ce modèle intégré vise aussi à infléchir les normes sociales, les croyances et les pratiques préjudiciables à la jouissance des droits à la santé reproductive pour les femmes.

Sur une durée de 36 mois, ce projet se déroulera dans la région de Maradi, laquelle cumule le plus de déficits en matière de santé maternelle au Niger. Il sera coordonné par le Groupe de Recherche et d’Action pour le Développement (GRADE Africa), qui collaborera avec l’Association des Sage-Femmes du Niger et le Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales.

No projet
109850
État du projet
Actif
Durée
36 months
Agent(e) responsable du crdi
Marie-Gloriose Ingabire
Financement total
CA$ 699,900.00
Emplacement
Niger
Programmes
Santé mondiale
Santé mondiale