Aller au contenu principal

Informer, accueillir, héberger et re-socialiser : Défis de la prise en charge de la santé sexuelle et reproductive des adolescentes au Sénégal

Malgré l’existence d’un arsenal juridique et institutionnel répressif et protégeant les adolescentes au Sénégal, les violences basées sur le genre demeurent élevées, ce qui constitue pour les pouvoirs publics un grand défi pour le respect de leurs engagements nationaux et internationaux, en particulier l’atteinte des Objectifs de Développement Durables qui voudraient que personne ne soit laissée pour compte. Concomitamment, des études existantes montrent que les adolescentes victimes de violences basées sur le genre font face à des défis multiples dont leur exclusion sociale et un déficit significatif dans la jouissance de leurs droits sanitaires. Certes des solutions sont proposées et mises en oeuvre en particulier pour prendre en charge ces victimes, cependant celles-ci ont jusqu’ici montré leurs limites. En effet, elles n’intègrent pas les questions liées à l’hébergement, l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive et à la resocialisation des adolescentes, victimes de multiples exclusions. Qui plus est, ces réponses sont développées de façon sectorielle, pas intégrée et ne plaçant pas suffisamment l’adolescente au coeur du dispositif de recherche de solutions.
Sous la responsabilité de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, à travers une plateforme multi acteurs qui inclue les jeunes, ce projet cherche à produire un modèle alternatif intégré d’hébergement, d’offre de services et d’autonomisation juridique des adolescentes victimes de violences basées sur le genre et de multiples exclusions. Ce modèle qui intègrera les interactions entre les violences basées sur le genre et les santé sexuelle et reproductives des adolescentes sera développé et testé avec le Centre d’hébergement de Kulimaaro, situé à Ziguinchor. Le projet devrait contribuer à une autonomisation des adolescentes qui auront accès à des informations et des services intégrés, à un mentorat et encadrement leur permettant d’améliorer leur santé sexuelle et reproductive aussi de relever les défis liés aux normes sociales et culturelles à l’origine de leur exclusion pour se resocialiser. Les institutions et acteurs impliqués dans la prise en charge des victimes de violences basées sur le genre disposeront de nouvelles connaissances et d’un modèle de référence permettant une réponse plus adéquate aux besoins des adolescentes.

Ce projet fait partie de la cohorte de projets appuyés par le Programme « Amélioration de la santé des adolescentes au Sénégal-ADOS » co-financé par le CRDI et Affaires mondiales Canada.

Project ID
109689
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Ramata Thioune
Total Funding
CA$ 646,400.00
Location
Sénégal
Programmes
Santé mondiale
Amélioration de la santé et des droits sexuels et reproductifs des adolescentes au Sénégal
Institution Country
Senegal
Institution
Université Gaston Berger de Saint-Louis