Aller au contenu principal

Données ouvertes pour combler les écarts de rémunération entre les sexes dans le secteur public : soutenir un gouvernement féministe ouvert

Dans les secteurs formels et informels, les femmes continuent globalement à être à la traîne des hommes en ce qui concerne les gains et les salaires horaires. Cet écart de rémunération entre les sexes est un défi qui limite l’autonomisation économique des femmes. L’écart est toutefois difficile à quantifier en raison du manque de données ventilées par sexe sur les salaires dans les secteurs formels et informels, ce qui contribue à l’inefficacité des politiques, voire à l’absence de politiques. Il est prouvé que la transparence des rémunérations, comme les mandats relatifs aux rapports publics annuels, a contribué à réduire les écarts de rémunération entre hommes et femmes dans les entreprises privées de pays comme le Danemark et le Royaume-Uni. Toutefois, à ce jour, l’essentiel de l’effort de recherche et de transparence visant à combler les écarts de rémunération entre les sexes se fait dans les pays à revenu élevé.

Ce projet explorera le potentiel de la recherche orientée vers l’action pour améliorer la compréhension du rôle des normes de données publiques pour la publication et le suivi des lacunes en matière de données sexospécifiques et pour mettre en évidence les défis dans les pays à faible et moyen revenu. En collaboration avec des parties prenantes telles que les gouvernements et le secteur privé dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert, le projet explorera les modèles permettant de faire progresser la transparence des salaires et de réduire les écarts de rémunération entre les sexes, ainsi que le potentiel de ces modèles dans les contextes de revenus faibles et moyens. La recherche se concentrera sur l’élargissement des efforts de transparence des mesures de l’économie formelle à l’économie informelle et étudiera la mise en œuvre et l’essai actifs d’un projet de norme de données pour un gouvernement afin de communiquer les données sur l’équité salariale. En cas de succès, le modèle pourrait être adopté comme pratique exemplaire dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert en Argentine afin de poursuivre les engagements du gouvernement à publier des données plus transparentes sur les écarts de rémunération et l’équité salariale.

Project ID
109523
Project Status
Actif
Duration
12 months
IDRC Officer
Ruhiya Seward
Total Funding
CA$ 175,000.00
Location
Argentine
Sud du Sahara
Programmes
Données ouvertes pour le développement
Institution Country
Mexico
Institution
Tecnología Sin Fines de Lucro, Asociación Civil