Aller au contenu principal

Combler l'écart de justice – critique des approches d'autonomisation juridique pour lutter contre les abus policiers au Malawi

Le recours aux arrestations arbitraires visant les communautés vulnérables et pauvres constitue une violation des droits de la personne. Au Malawi, les arrestations arbitraires ont souvent été utilisées par la police pour cibler les soi-disant « éléments indésirables de la société », notamment les travailleurs du sexe, les vendeurs, les enfants qui vivent et travaillent dans la rue, les personnes qui mendient et les personnes handicapées. Ces personnes sont fréquemment arrêtées et accusées de nuisance publique, de désordre, de sollicitation à des fins immorales, de vagabondage, de flânerie et de violation de la paix. Ce projet entreprendra des recherches empiriques pour aborder la question des arrestations arbitraires des personnes pauvres et marginalisées, y compris l'analyse des causes profondes et des expériences différentes entre les sexes, les niveaux de revenus et les origines ethniques. Il sera axé sur l'utilisation d'une analyse fondée sur des données probantes pour surmonter les déséquilibres de pouvoir entre la police et les communautés.

Le projet examinera le potentiel de l'utilisation d'approches d'autonomisation juridique pour traduire les efforts sur le terrain visant à remédier aux abus policiers au Malawi en améliorations de la loi, des politiques et des pratiques institutionnelles plus larges. Il examinera également la possibilité d'étendre les approches d'autonomisation juridique, combinées à l'organisation juridique et à d'autres actions collectives, afin de lutter contre l'impunité des abus policiers. Le projet mènera une réflexion critique sur les communautés locales et s'engagera auprès d'elles à évaluer l'efficacité des approches d'autonomisation juridique.

Un volet de renforcement des capacités réunira des chercheurs, des participants à la recherche et des dirigeants d'organisations de la société civile œuvrant dans le domaine de l'autonomisation juridique, ainsi que des représentants d'institutions étatiques ayant pour mandat de promouvoir l'accès à la justice. De plus, des techniciens juridiques des organismes communautaires seront formés à la recherche-action participative sur les stratégies novatrices de promotion d'un maintien de l'ordre fondé sur les droits. L'accent est mis sur l'utilisation d'approches d'autonomisation juridique pour favoriser des approches démocratiques, inclusives et fondées sur les droits dans le domaine du maintien de l'ordre, en tant que stratégie à long terme de renforcement de l'État de droit. Enfin, le projet comprendra également des efforts de plaidoyer visant à faciliter la transformation et à renforcer les actions ascendantes des groupes marginalisés de la société.

Project ID
109712
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Martha Mutisi
Total Funding
CA$ 449,300.00
Location
Malawi
Programmes
Gouvernance démocratique et inclusive
Institution Country
South Africa
Institution
The Southern African Human Rights Litigation Centre Trust