Aller au contenu principal

Amorces de bons anthropocènes : favoriser la transformation des systèmes alimentaires en Afrique

L’Afrique devrait changer considérablement au cours des prochaines décennies, avec une population qui doublera, une augmentation des taux d’urbanisation, des investissements majeurs, des changements d’infrastructure et une volatilité politique croissante. Les changements substantiels déjà en cours, liés, par exemple, à la croissance démographique et aux changements climatiques, ainsi que le grand besoin de développement sociétal et de protection écologique sur le continent, montrent qu’il est possible de tirer des enseignements de l’exploration d’une grande variété de futurs positifs potentiels pour le continent en cette ère de l’Anthropocène (l’ère géologique dominée par les humains).

Ce modeste projet de recherche appliquée adoptera une approche d’étude de cas basée sur le lieu qui s’appuie sur le travail et les partenariats existants sur le continent africain en matière de projets d’amorçage. Dans le contexte de notre projet, une « amorce » est une idée novatrice émergente, une façon de vivre ou une initiative transformatrice qui peut changer des systèmes entiers. Ce projet se concentrera particulièrement sur les systèmes alimentaires en raison de leurs interconnexions avec de nombreux autres systèmes clés, notamment l’énergie, l’eau et le climat, et de leurs liens essentiels avec le bien-être humain.

L’objectif de ce projet est d’explorer et de soutenir les voies potentielles de transformation des systèmes alimentaires africains vers un avenir plus juste, durable et résilient. Il s’agira d’examiner la vision, les synergies, les environnements favorables et le contexte mondial dans lequel les systèmes alimentaires africains opèrent. Les chercheurs cibleront les occasions, les obstacles et les stratégies, et des ateliers régionaux entre les principales parties prenantes permettront de renforcer la cohérence et d’accroître la collaboration en vue d’un changement transformationnel. Enfin, le projet permettra de mieux comprendre comment davantage soutenir l’émergence, le développement et la mise à l’échelle des projets d’amorçage.

Ces connaissances seront mises en commun au moyen d’une série d’articles dirigés par des chercheurs (principalement d’Afrique) qui feront partie d’un dossier spécial sur la façon dont les « amorces » (ou les petites initiatives en cours) pourraient aider à transformer les systèmes alimentaires en Afrique; un article scientifique dirigé par les responsables du projet sur les syndromes de mise à l’échelle et d’interaction des amorces; et un livret ou un ensemble de vidéos regroupant des entretiens portant sur un sous-ensemble sélectionné d’amorces.

Project ID
109834
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Georgina Kemp
Financement total
CA$ 302,500.00
Location
Ghana
Kenya
Afrique du Sud
Institution Country
South Africa
Institution
University of Stellenbosch