Aller au contenu principal

Accès équitable aux vaccins contre la COVID-19 en Afrique (ECOVA)

La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions sur les pays et les régions de nombreuses manières. La fracture en matière de revenus, de la richesse et du pouvoir est devenue apparente, où les pays les plus riches et les plus puissants qui peuvent se permettre des vaccins donnent la priorité à leurs populations, laissant les pays plus pauvres à la traîne. Cela risque fort de creuser les inégalités existantes, non seulement en matière d’accès aux services de soins de santé, mais aussi en matière d’occasions sociales et économiques.

En octobre 2021, moins de cinq pour cent de la population africaine était entièrement vaccinée, en raison, au moins en partie, d’une production locale très limitée (voire inexistante) de vaccins contre la COVID-19. Aux obstacles existants à la production locale, tels que les accords commerciaux actuels et les droits en matière de propriété intellectuelle, s’ajoutent des défis supplémentaires, notamment la rareté des ressources financières et logistiques et la capacité limitée de recherche-développement. Néanmoins, l’Afrique a pour objectif de porter sa capacité de production nationale de vaccins à 60 % d’ici 2040 et de garantir un accès et une utilisation équitables des vaccins contre la COVID-19.

Ce projet évaluera les cadres politiques, juridiques, et de gouvernance existants afin d’améliorer les capacités de l’Afrique en matière de recherche-développement et de renforcer ses contributions à la diplomatie mondiale en faveur d’accords équitables sur le commerce des vaccins. Dans les pays sélectionnés, elle renforcera également les réseaux et les mécanismes sur le plan national pour améliorer la distribution et l’administration des vaccins contre la COVID-19. Il aidera les pays à atténuer les obstacles à l’accès équitable et rapide aux vaccins en mettant à leur disposition des outils permettant de cibler les groupes touchés de manière disproportionnée, en mettant l’accent sur les inégalités sexospécifiques et d’autres groupes défavorisés et vulnérables, notamment les réfugiés et les autres populations déplacées, ainsi que les personnes en situation de handicap. Il soutiendra également l’amélioration des systèmes d’information et de surveillance afin de suivre de manière adéquate la mise en œuvre de l’administration des vaccins en Afrique d’ici 2023.

Une série d’extrants seront produits. Ils comprendront un rapport consolidé résumant les questions clés et les recommandations des rapports particuliers à chaque pays et des articles de recherche en libre accès qui seront publiés dans des revues universitaires de premier plan.

Project ID
109737
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Marie-Gloriose Ingabire
Financement total
CA$ 1,244,700.00
Location
Sud du Sahara
Institution Country
Ghana
Institution
African Health Economics and Policy Association