Vulnérabilité et adaptation face aux changements climatiques et au VIH/sida en Afrique du Sud

Les changements climatiques et le VIH/sida sont largement reconnus comme des facteurs aggravants de la pauvreté chronique qui sévit en Afrique subsaharienne. Dans le cadre de ce projet, on cherchera à mieux comprendre l'incidence de la combinaison de multiples facteurs comme la variabilité climatique et le VIH/sida sur le stock de capital, le choix des moyens de subsistance, la vulnérabilité et la sécurité alimentaire. En collaboration avec des partenaires locaux, des équipes de recherche de l'Université Rhodes (Afrique du Sud) et de l'Université de l'Alberta (Canada) réaliseront une étude dans deux des municipalités les plus pauvres de la province du Cap-Oriental, en Afrique du Sud (Emalahleni et Mbaashe). Les connaissances ainsi produites serviront à orienter les stratégies locales d'adaptation, à accroître les retombées des programmes gouvernementaux, ainsi qu'à éclairer les politiques de développement locales et régionales. Le projet devrait en outre contribuer au renforcement des capacités des chercheurs, ainsi que des membres de la collectivité et du personnel municipal participants.

Projet nᵒ

106038

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, April 26, 2010

Date butoir

Monday, September 8, 2014

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gasengayire, Francois

Financement total

CAD$ 599,913

Pays

Afrique, Afrique du Sud, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Marty Luckert

Chargé(e) de projet

Professor Charlie Shackleton

Institution

Rhodes University

Pays d' institution

Afrique du Sud

Site internet

http://www.ru.ac.za

Chargé(e) de projet

Marty Luckert

Institution

University of Alberta

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.ualberta.ca