Vulnérabilité et adaptation aux phénomènes climatiques extrêmes dans les Amériques

La recherche

Les collectivités agricoles d’Argentine, du Brésil, du Chili, de la Colombie et des provinces des Prairies au Canada sont particulièrement vulnérables aux phénomènes  climatiques extrêmes tels que les sécheresses. Les chercheurs se concentrent sur les populations rurales pauvres dont les moyens de subsistance sont tributaires des conditions météorologiques. Le projet a pour objectif général d’enrichir la compréhension que l’on a de la vulnérabilité des collectivités agricoles rurales aux modifications de la variabilité du climat et aux phénomènes climatiques extrêmes et d’inciter les gouvernements à accroître la capacité d’adaptation. Les objectifs spécifiques sont les suivants.

  • Faire progresser la compréhension que l’on a de la variabilité hydroclimatique régionale et des phénomènes climatiques extrêmes régionaux.
  • Approfondir la compréhension de la vulnérabilité passée, présente et future des populations autochtones et agricoles rurales aux risques liés au climat et aux facteurs d’agression connexes.
  • Déterminer les répercussions de la variabilité du climat et des phénomènes climatiques extrêmes sur la productivité de l’agriculture et sur les services environnementaux fournis à ces collectivités.
  • Évaluer et faire connaître les pratiques de gestion et les politiques de gouvernance qui sont propices à l’adaptation et réduisent les risques liés au climat.
  • Élaborer et mettre en application une méthodologie unifiée pour évaluer les choix qui s’offrent en vue d’une adaptation réduisant la vulnérabilité.
  • Encourager les organismes de recherche, leurs collaborateurs et les organismes publics à mettre en commun leurs connaissances, leurs ressources et leur expertise afin d’éclairer les politiques et les programmes de sorte qu’ils donnent lieu à une réduction de la vulnérabilité et à une augmentation de la capacité d’adaptation.
  • Accroître la capacité des organismes de recherche et des chercheurs pour ce qui est de la recherche comparative et de la recherche interdisciplinaire exécutée en collaboration.
  • Accroître les compétences et le savoir-faire des jeunes chercheurs en ce qui a trait à l’étude interdisciplinaire des changements environnementaux à l’échelle planétaire. 

Incidences escomptées

Le projet vise à

  • façonner les politiques et éclairer les pratiques à l’échelle locale et régionale dans le but d’accroître la capacité d’adaptation des collectivités rurales;
  • permettre de mieux comprendre comment les systèmes sociaux et naturels s’adaptent aux changements climatiques;
  • former de jeunes étudiants et chercheurs à l’adaptation aux changements climatiques;
  • informer différents publics par les moyens qui conviennent (les parties prenantes par le truchement de bulletins de nouvelles, d’ateliers et de séances de formation; le milieu de la recherche par des publications savantes et des communications dans le cadre de conférences; le grand public par l’entremise du site Web du projet et des médias locaux);
  • former le personnel technique, les fonctionnaires, les employés des organismes de la société civile et les professeurs des programmes universitaires en sciences de l’environnement au moyen du téléenseignement.

Projet nᵒ

106372-003

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, March 1, 2011

Date butoir

Tuesday, March 1, 2016

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

David O'Brien

Financement total

CAD$ 2,500,000

Pays

Amérique du Nord, Amérique du sud

Chargé(e) de projet

Fernando Santibañez

Institution

University of Chile

Pays d' institution

Chile

Site internet

http://www.uchile.cl

Chargé(e) de projet

David J. Sauchyn

Institution

University of Regina

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.uregina.ca