Voix du Sud au sujet de l'après-OMD

À l'approche de 2015, la communauté internationale évalue de façon critique la mise en oeuvre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui avaient été établis en 2000. Elle examine également les enjeux et cibles qu'il faudrait inclure dans un prochain cadre de développement international.

Les OMD ne font pas consensus. De nombreuses personnes reconnaissent qu'ils ont joué un rôle important en attirant l'attention du monde entier sur la pauvreté extrême et le dénuement. D'autres estiment que les cibles étaient trop étroites, et qu'elles avaient été établies au moyen d'une démarche descendante.

Le programme de développement mondial et les OMD sont fondés sur le système de connaissances des pays industrialisés, soit leurs think tanks, leurs établissements de recherche et les institutions financières internationales. Ce projet vise à intégrer les points de vue des pays en développement à la consultation mondiale sur le programme de développement de l'après-OMD. L'initiative, intitulée Southern Voice on Post-MDGs, a été lancée à la suite de l'Échange de l'Initiative Think tank (ITT), qui a eu lieu au Cap, en Afrique du Sud. Depuis, le groupe, qui est dirigé par des institutions subventionnées par l'ITT, a produit un rapport sur l'apport que les think tanks des pays en développement peuvent amener au processus de consultation sur l'après-OMD.

Au moment où la planète s'apprête à adopter un nouveau programme de développement, les think tanks des pays en développement ont une possibilité unique d'y intégrer leurs préoccupations, leurs travaux de recherche et leurs idées. Ils peuvent fournir des connaissances fondées sur les politiques et les programmes locaux pour veiller à ce que les prochains OMD soient inclusifs, réalisables et utiles. Grâce aux données probantes et analyses locales et régionales dont ils disposent, ils pourront éclairer et orienter les discussions sur l'après-2015.

Southern Voice vise à améliorer la qualité de l'analyse des politiques de développement international, à renforcer la capacité de rayonnement des think tanks des pays en développement dans l'arène mondiale et à faciliter les rapports avec les différents gouvernements. Le projet aidera les think tanks des pays en développement à se positionner efficacement sur les plans régional, national et international. Ils pourront ainsi apporter une contribution précieuse aux processus d'élaboration de politiques dans tous les aspects des OMD.

Le Centre for Policy Dialogue du Bangladesh mènera le projet en étroite collaboration avec un groupe consultatif international.

Projet nᵒ

107403

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, May 3, 2013

Date butoir

Tuesday, September 30, 2014

Durée

15 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Taylor, Peter

Financement total

CAD$ 692,000

Pays

Afrique, Amérique latine, Asie du sud

Chargé(e) de projet

Debapriya Bhattacharya

Institution

Centre for Policy Dialogue

Site internet

http://www.cpd-bangladesh.org