Violence chez les jeunes et crime organisé en Jamaïque : causes et mesures de prévention

Cette subvention permettra à l'Institute for Criminal Justice and Security (ICJS) de l'University of the West Indies (UWI) d'établir les caractéristiques des relations entre les bandes de jeunes et le crime organisé en Jamaïque. Les chercheurs se pencheront sur le contexte qu'ont créé les entreprises reliées au crime organisé et sur la façon dont ces dernières s'y prennent pour recruter les membres des bandes de jeunes dans des collectivités en marge de la société. L'étude vise à mieux comprendre les liens entre la violence chez les jeunes et le crime organisé, ainsi que le processus par lequel ils mènent à de violentes mobilisations politiques susceptibles de mettre en péril la gouvernance démocratique. Compte tenu du rôle de plus en plus grand que jouent les femmes dans le crime organisé et la violence, les chercheurs s'attacheront à caractériser ce qui le motive et à en déterminer l'importance et les mécanismes. L'ICJS innovera par rapport à la plupart des travaux dans le domaine en se penchant sur l'efficacité des interventions sociales menées dans certaines collectivités jamaïcaines, afin de cerner les approches les plus opérantes en matière de prévention de la violence et de déterminer dans quels contextes elles sont les plus efficaces. Le projet devrait notamment donner lieu à des activités de maintien de l'ordre communautaires, à des interventions plus ciblées pour empêcher la formation de bandes de jeunes, ainsi qu'à la création d'occasions de formation et d'emploi mieux adaptées à la réalité des jeunes à risque.

Projet nᵒ

106290

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, October 25, 2010

Date butoir

Friday, October 26, 2012

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gottsbacher, Markus

Financement total

CAD$ 267,600

Pays

Amériques, Caraïbes

Chargé(e) de projet

Elizabeth Ward

Institution

University of the West Indies

Pays d' institution

Jamaïque

Site internet

http://www.mona.uwi.edu