Villes côtières en danger aux Philippines : investir dans la résilience face aux changements climatiques et aux catastrophes associées

Les villes côtières des Philippines sont très vulnérables aux effets des changements climatiques et aux catastrophes qui en découlent. Un examen des plans et des programmes de gestion des catastrophes en vigueur aux Philippines montre que la plupart d’entre eux ne s’appuient pas sur une méthode d’appréciation systématique ou scientifique des risques de catastrophe, ni sur une préparation institutionnelle effectuée de façon systématique à l’échelle locale.

L’objectif de ce projet est de mieux outiller les villes côtières des Philippines pour qu’elles renforcent la résilience des populations les plus vulnérables face aux risques de catastrophe imputables aux changements climatiques. Pour ce faire, il sera nécessaire de préparer des plans de gestion et de réduction des risques de catastrophe, appelés « Resilience 2022 », pour le Grand Manille, Iloilo et Naga.

L’équipe de recherche fera appel à une plateforme de mobilisation multipartite des universités et des établissements scientifiques, du secteur privé, de la société civile et des gouvernements locaux et nationaux. Ce projet aura pour résultats de fournir des outils permettant de définir la gouvernance des risques, de mobiliser un plus grand nombre de professionnels, de spécialistes et de dirigeants dans le domaine de la gestion du risque et de la résilience, et de renforcer les partenariats public-privé. Les articles scientifiques, les exposés de politiques scientifiques et les collaborations avec les partenaires favoriseront le transfert de connaissances et la mobilisation des partenaires. Le projet donnera lieu notamment à des solutions innovantes pour améliorer la résilience face aux catastrophes liées au climat en adoptant une démarche interdisciplinaire et multipartite lors de l’établissement des plans « Resilience 2022 », et en s’appuyant sur les fondements scientifiques de la résilience et des risques de catastrophe associés aux changements climatiques pour guider les opérations essentielles du secteur privé, des gouvernements et des organisations de la société civile. Le projet sera exécuté par l’Université Ateneo de Manille.

Projet nᵒ

108688

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Melanie Robertson

Financement total

CAD$ 1,121,100

Pays

Philippines

Chargé(e) de projet

Emma Porio

Institution

Ateneo de Manila University (Quezon City), Inc.

Pays d' institution

Philippines

Site internet

http://www.ateneo.edu