Vers des soins de santé primaires plus équitables en Argentine et en Amérique latine grâce à des approches intersectorielles

L'amélioration des soins de santé primaires pour tous exige un effort qui déborde les limites du secteur de la santé officiel. Ce projet examinera la valeur des collaborations intersectorielles à l'échelon des soins de santé primaires afin de dégager des orientations pratiques et une compréhension théorique de l'influence que peuvent avoir ces dispositions sur l'équité en matière de santé en Argentine et en Amérique latine. Dans l'industrie des soins de santé, les interventions intersectorielles comportent des projets et des programmes auxquels participent de multiples secteurs, qui se concertent pour améliorer la santé et le bien-être. Il faut pour cela une collaboration et une coordination entre le secteur de la santé officiel et d'autres secteurs tels que l'aide sociale, l'éducation, l'environnement, les transports, la justice, les services sanitaires et l'industrie. L'Organisation mondiale de la Santé, des organismes régionaux et les autorités sanitaires infranationales privilégient de plus en plus des approches intersectorielles qui examinent toute la gamme des déterminants sociaux de la santé qui influent sur l'accès aux soins de santé primaires. Les déterminants sociaux de la santé sont les conditions dans lesquelles les personnes naissent, vivent, travaillent et vieillissent. La répartition de l'argent, du pouvoir et des ressources façonne ces déterminants. Bien que les chercheurs aient examiné les avantages des collaborations intersectorielles dans le domaine de la santé, on manque d'orientations pratiques sur la façon de mettre en place et d'évaluer ces activités. Il faut davantage de données probantes pour comprendre l'influence de ces collaborations sur l'équité en matière de santé. Dans la province de Santa Fe, en Argentine, le ministère de la Santé a fait de la collaboration intersectorielle une priorité. Les travailleurs et les gestionnaires des soins de santé primaires de la province tissent des liens avec d'autres secteurs à l'échelon local pour faciliter leur travail. Cette convergence des intérêts politiques et opérationnels dans le cadre de partenariats intersectoriels aux échelons provincial et municipal est un volet critique de ce projet. L'équipe du projet est composée de chercheurs et de décideurs qui recueilleront des données primaires et secondaires en effectuant une recension des écrits, en consultant les bases de données sur la santé de la population et en réalisant des entrevues avec des informateurs clés. Les extrants de la recherche comprendront des articles scientifiques et des notes d'analyse décrivant les réalisations, les défis et les leçons retenues. L'équipe constituera une communauté de pratique latino-américaine virtuelle axée sur la collaboration intersectorielle en matière de santé. Les constatations seront intégrées à des programmes de maîtrise en gestion des systèmes et des services de santé et de certificat en gestion intersectorielle des soins de santé primaires, offerts par l'Université Rosario. On s'attend que la recherche permette d'étoffer les connaissances sur les pratiques éprouvées visant à faire progresser la collaboration intersectorielle dans la province de Santa Fe et dans d'autres parties de la région.

Projet nᵒ

107487

État du projet

Actif

Date de début

Wednesday, October 1, 2014

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sinha, Chaitali

Financement total

CAD$ 316,000

Pays

Argentine, Amérique latine

Chargé(e) de projet

Dra. Natalia Yavich

Coresponsable de projet

Dr. Ernesto Bascolo

Institution

INVESTIGA MÁS - ESTUDIOS DE SALUD Y SOCIEDAD - ASOCIACIÓN CIVIL

Site internet

http://www.capacitasalud.com.ar