Vérification du point de vue des droits de la personne et de la paix de la partition en Asie du Sud - phase I

En se fondant sur l'histoire récente de l'Asie du Sud, le South Asia Forum for Human Rights (SAFHR) pourra examiner, grâce à cette subvention, l'efficacité de la partition en tant que méthode de résolution des conflits, ainsi que ses effets sur la démocratie et les droits de la personne. L'hypothèse de départ est que le Partition Act (qui a partagé l'ex-colonie britannique en deux nations indépendantes, l'Inde et le Pakistan) a transféré le pouvoir à une nouvelle élite qui a adapté et assimilé les attributs (acceptables) de l'État. La partition a fait dévier les luttes socioéconomiques et politiques de la population vers les revendications reliées à la partition territoriale prônée par l'élite, détournant du coup l'attention des demandes fondamentales, à savoir celles ayant trait à la pauvreté et aux inégalités, à l'injustice sociale, à la discrimination fondée sur le sexe, la classe et la caste, ainsi qu'à l'absence de pouvoir politique et à l'exclusion. Les chercheurs tenteront de déterminer si la partition peut mener à la démocratisation et à l'autonomisation, et si elle peut seulement réussir à freiner la violence. Pour ce faire, ils utiliseront une démarche fondée sur les droits de la personne.

Projet nᵒ

103989

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, December 19, 2006

Date butoir

Sunday, December 7, 2008

Durée

12 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Singh, Navsharan

Financement total

CAD$ 79,200

Pays

Asie, Asie du sud

Chargé(e) de projet

Tapan Kumar Bose

Institution

South Asia Forum for Human Rights Limited

Pays d' institution

Hong Kong

Site internet

http://www.safhr.org