Variabilité du climat et conditions d'accès aux ressources en eau et de leur utilisation dans les quartiers informels de Ouagadougou, au Burkina Faso

Les conséquences de la variabilité du climat sur les ressources en eau sont encore très peu étudiées dans les quartiers non aménagés dits " informels ". À Ouagadougou, la population des bidonvilles a été évaluée à plus de 300 000 habitants au recensement de 2006, soit environ 25 % de la population totale de la ville (Institut national de la statistique et de la démographie, 2009). Ce projet a pour but d'étudier les effets des changements climatiques sur les ressources en eau et la façon dont cette évolution affecte les populations urbaines, notamment les plus vulnérables telles que les femmes.

L'équipe recueillera des données climatiques ainsi qu'hydrologiques et réalisera des enquêtes auprès des ménages dans trois arrondissements informels de Ouagadougou (Nonghin, Polesgo, Nioko II), soit environ 35 000 personnes. Les méthodes d'analyse et d'interprétation des données quantitatives recueillies sur la disponibilité et la qualité de l'eau seront essentiellement statistiques. La cartographie de la structuration des quartiers mettra en évidence les déterminants locaux contribuant à l'aggravation des effets de la variabilité du climat sur la disponibilité de l'eau. L'équipe aura également recours aux systèmes d'information géographique participatifs (SIG-P) pour localiser et analyser les données sur l'attitude des populations et de ses effets sur la disponibilité de l'eau. Les résultats contribueront à une meilleure gestion de l'eau en fonction de la variabilité du climat.

Projet nᵒ

106592

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, July 1, 2011

Date butoir

Thursday, January 1, 2015

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Redwood, Mark

Financement total

CAD$ 469,100

Pays

Burkina Faso

Chargé(e) de projet

Francois de Charles Ouedraogo

Institution

Université de Ouagadougou