Vaincre la violence grâce aux institutions locales - étude comparative de ménages et de collectivités en Colombie

Les conflits violents ont de profondes répercussions sur les normes sociales, les institutions et la gouvernance locales. Deux conditions doivent être présentes pour qu'une société puisse mettre fin de façon durable à la violence à grande échelle :

- les relations entre l'État et la société doivent se transformer : au lieu d'être caractérisées par la peur et la méfiance, elles doivent être basées sur la confiance;
- la société doit se doter d'institutions compétentes et légitimes qui peuvent assurer la sécurité de la population, corriger les injustices et créer de l'emploi pour les citoyens.

Bien que ces conditions essentielles fassent consensus, on en sait toujours très peu sur la façon de les concrétiser.

Ce projet de recherche étudiera le cas de la Colombie afin d'établir comment transformer les relations entre l'État et la société à la suite d'un conflit violent et comment favoriser la mise sur pied d'institutions légitimes. La Colombie connaît la plus longue guerre civile du continent, qui a fait plus de 250 000 morts en 50 ans. Plus précisément, les visées du projet sont les suivantes :

- permettre de comprendre comment la gouvernance, les normes sociales et les institutions locales sont transformées par la violence dans des contextes où des groupes armés non étatiques contrôlent ou contestent le territoire;
- permettre de comprendre, sous l'angle des sexospécificités, comment les personnes et les collectivités surmontent les effets de la violence et gagnent en sécurité en adoptant des stratégies d'adaptation pour faire face au risque économique;
- produire des données probantes sur les moyens de bâtir des institutions compétentes et légitimes dans un contexte de violence;
- mettre les données probantes à la disposition des acteurs des milieux du développement et de la sécurité afin de soutenir la mise en oeuvre d'interventions et de politiques pour accroître la justice sociale, réduire la pauvreté, prévenir un regain de violence et promouvoir la démocratie.

Alors que la Colombie cherche une solution au conflit, le projet fera la lumière sur la façon dont la violence a transformé les relations entre l'État et la société, de même que les institutions étatiques qui sont souvent des agents de ces relations. Le projet permettra également de documenter les approches positives visant à transformer les institutions étatiques et les relations entre l'État et la société.

Projet nᵒ

107221

État du projet

Actif

Date de début

Thursday, February 14, 2013

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gottsbacher, Markus

Financement total

CAD$ 317,000

Pays

Colombie

Chargé(e) de projet

Ana Maria Ibanez

Institution

Universidad de los Andes

Site internet

http://www.uniandes.edu.co