Utilisation de la plateforme de modification génétique CRISPR/cas9 pour améliorer rendement des vaccins dans les lignées cellulaires aviaires

La production de virus pour les vaccins demeure une question complexe, surtout dans le cas des virus à croissance lente comme la grippe aviaire. Bon nombre de vaccins sont produits dans des œufs embryonnés de poulet ou des lignées cellulaires aviaires continues. Ces cellules disposent d’un mécanisme interne, à savoir une réponse immunitaire antivirale qui essaie de lutter contre l’infection et qui, par conséquent, empêche la propagation des virus. Cependant, lorsque les chercheurs essaient de cultiver des virus pour fabriquer des vaccins, cela provoque un blocage dans le processus de fabrication d’une grande quantité de vaccins. Ce projet propose de mettre un terme à ce mécanisme antiviral normal pour favoriser la production d’un plus grand nombre de virus.

Les interférons de type 1 sont des protéines qui protègent les cellules contre une infection virale en activant des gènes antiviraux précis, notamment les gènes transmembranaires inductibles par interféron (IFITM). Il a été prouvé que ces protéines empêchent la multiplication de plusieurs virus humains et zoophiles très pathogènes, y compris le virus Ebola, la grippe et le VIH-1. Le Pirbright Institute a montré qu’une réduction du niveau des gènes IFITM dans les cellules de poulet infectées par le virus de la grippe entraîne une augmentation des niveaux du virus dans les cellules normales. Ces résultats révèlent que les gènes IFITM jouent un rôle important dans le contrôle des infections virales et pourraient être utiles pour la production de vaccins.

Ce projet vise à produire des cellules dépourvues des gènes IFITM à l’aide des techniques de modification génétique. On estime que cette approche permettra de lever un obstacle dans la production de vaccins, afin d’améliorer le rendement des vaccins, de réduire les délais de fabrication et de réduire les coûts de fabrication de nombreux vaccins existants et ainsi améliorer la disponibilité de vaccins contre un vaste éventail de maladies touchant le bétail.

Ce projet est financé grâce au Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail (FIVB), un partenariat entre la Fondation Bill et Melinda Gates, Affaires mondiales Canada et le CRDI. Cet investissement conjoint de 57 millions CAD sur cinq ans permet de financer le développement, la production et la commercialisation de vaccins innovants contre les maladies du bétail prioritaires en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.

Projet nᵒ

108704

État du projet

Actif

Durée

30 mois

Financement total

CAD$ 1,526,400

Chargé(e) de projet

Mark Fife

Institution

The Pirbright Institute

Pays d' institution

United Kingdom

Site internet

http://www.pirbright.ac.uk