Un catalyseur de l'Internet à large bande en Afrique

Ce projet vise à inspirer des politiques qui aideront des groupes marginalisés en Afrique, tels que les femmes et les pauvres, à tirer avantage des possibilités sociales et économiques qu'offre l'Internet à large bande.

L'accès à Internet est un élément essentiel du développement social et économique dans les pays en développement. Selon une étude de la Banque mondiale publiée en 2009, un accroissement de 10 % de la pénétration de la large bande engendre une augmentation de 1,4 % du produit intérieur brut (PIB) dans les pays à faible revenu. De récentes études ont aussi constaté que, dans plusieurs pays en développement, le revenu des ménages qui utilisent Internet est supérieur de 19 %, en moyenne, à celui des non-utilisateurs.

L'Internet à large bande crée un milieu qui stimule la croissance des entreprises, favorise la recherche scientifique et l'innovation, et accroît l'autonomisation des populations.

L'Afrique constitue un bon exemple des avantages et des difficultés qui peuvent aller de pair avec la création de réseaux à large bande. Bien que l'accès à la technologie mobile ait connu une croissance fulgurante, on voit apparaître un nouvel écart entre ceux qui ont accès à l'Internet à large bande et ceux qui en sont privés.

On constate un constant déplacement des services publics et des débouchés économiques vers Internet. L'accès au réseau large bande à haute vitesse est essentiel pour permettre aux Africains de gagner leur vie. Ceux qui sont privés d'accès, souvent des femmes et des pauvres, risquent de se voir exclus encore davantage.

Les politiques publiques peuvent contribuer à la mise en place d'une infrastructure abordable et inclusive de l'Internet à large bande. Pour s'assurer que les avantages de l'accès à large bande soient largement répartis, il est essentiel que les politiques tiennent compte des besoins des populations marginalisées.

Research ICT Africa (RIA), un think tank établi en Afrique du Sud, gérera le projet et mènera la recherche. RIA a pour but :

-de cerner les problèmes, sur le plan des politiques, soulevés par l'offre de services à large bande abordables;

-d'exercer une influence sur l'élaboration des politiques au moyen de données probantes fiables et d'évaluer les incidences des politiques;

-de mobiliser les réseaux de recherche africains qui s'intéressent à la large bande pour qu'ils trouvent des idées et des solutions novatrices afin d'aider à réduire l'inégalité et la pauvreté;

-de renforcer les capacités des chercheurs et des responsables des politiques d'entreprendre des recherches rigoureuses pour éclairer les politiques en vue de permettre l'accès des pauvres à la large bande.

Le soutien accordé par le CRDI à RIA favorisera la refonte des politiques au Kenya, en Afrique du Sud et au Nigeria afin de garantir un accès inclusif à l'Internet à large bande en Afrique. Ce faisant, les politiques ouvriront la voie à une généralisation des avantages sociaux, économiques et politiques.

Projet nᵒ

107383

État du projet

Actif

Date de début

Thursday, October 16, 2014

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Elder, Laurent

Financement total

CAD$ 1,728,800

Pays

Afrique

Chargé(e) de projet

Alison Gillwald

Institution

Research ICT Africa

Site internet

http://www.researchictafrica.net