Transformation de l'économie non structurée depuis la fin du conflit en Angola

En 2002, l'Angola émergeait de 40 ans de conflit, l'une des plus longues guerres civiles qu'ait connues l'Afrique. Depuis, le pays est devenu le deuxième plus important producteur de pétrole et le premier fournisseur de la Chine. Cette concentration de l'activité économique dans les secteurs du pétrole et du diamant profite à une petite partie de la population, tandis que près de 70 % de cette population vit sous le seuil de la pauvreté.

L'économie parallèle de l'Angola constitue probablement la plus grande économie non structurée et non réglementée du monde, faisant vivre plus de 75 % de la population active. Si l'organisme Development Workshop a recueilli certaines données de référence et acquis une connaissance approfondie de secteurs précis, les chercheurs n'ont pas encore su saisir l'occasion de comprendre comment une économie non structurée arrive à soutenir une population si vaste.

Cette subvention permettra à Development Workshop d'entreprendre un projet de recherche intersectorielle d'envergure sur l'économie parallèle de l'Angola et d'évaluer si elle a le potentiel pour reconstituer le capital social et revitaliser les institutions sociales qui se sont effondrées. Le projet comprendra les aspects suivants : une étude intersectorielle portant sur la production et la mise en marché de la part des entreprises à domicile, des marchés urbains et des vendeurs de rues; un examen des données les plus récentes sur les réseaux et institutions parallèles d'alimentation en eau; une analyse du marché parallèle des logements locatifs de Luanda. L'objectif : favoriser l'élaboration de politiques fondées sur des données probantes, de même que les activités de plaidoyer social et de développement permettant de relever les défis de la consolidation de la paix et de la reconstruction en Angola.

Projet nᵒ

104360

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, March 14, 2007

Date butoir

Tuesday, September 8, 2009

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Freeman, Constance

Financement total

CAD$ 500,000

Pays

Afrique, Angola, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Allan Cain

Institution

Development Workshop - Angola

Pays d' institution

Angola