Tirer parti des données massives des réseaux mobiles pour établir des politiques de développement

Nombre de pays en développement sont dépourvus des capacités et des ressources requises pour recueillir et analyser des données aux fins de l'élaboration de politiques basées sur des données probantes. Les données massives, qui consistent en des ensembles de données volumineux et complexes, permettraient-elles de relever ce défi ? Ou sera-t-il difficile pour les pays en développement de s'en servir pour régler des problèmes ? Ce projet examinera le potentiel des données massives d'orienter les politiques de développement relatives à l'urbanisme, aux maladies infectieuses et à la surveillance socioéconomique au Sri Lanka et au Bangladesh.

Données massives et données probantes issues de la recherche

Certains soutiennent que les données massives et leurs utilisateurs aident à produire des données probantes. La disponibilité des technologies de l'information et des communications (TIC) peut contribuer à réduire les efforts nécessaires pour recueillir des ensembles de données volumineux. Les données du réseau téléphonique mobile, une forme de données massives, ont une plus grande portée. Elles fournissent de nouvelles perspectives sur la façon de régler les problèmes sociaux et économiques.

Transport, maladies et surveillance socioéconomique

Learning Initiatives on Reforms for Network Economies Asia (LIRNEasia), un think tank sri lankais, examine depuis 2012 la possibilité d'utiliser les données massives pour orienter les politiques publiques. Appuyée par le CRDI, cette recherche est axée sur la planification du transport dans les centres urbains de Colombo pour mieux intégrer différentes parties des villes et des banlieues.

Tirant parti de cette recherche de pointe, LIRNEasia propose d'étendre la portée à d'autres domaines du développement. Le projet permettra notamment d'examiner l'utilisation des données massives pour orienter les politiques dans trois domaines : le transport urbain, les maladies infectieuses et la surveillance socioéconomique.

Grâce au projet, LIRNEasia progressera dans ses travaux de mise en concordance de données massives provenant des utilisateurs de téléphones mobiles avec des domaines importants du développement. Dans le domaine du transport urbain, les données de ces utilisateurs pourraient avoir un impact important sur l'amélioration du réseau de transport dans deux grandes villes de l'Asie du Sud : Colombo et Dhaka. Les deux villes pourraient ainsi s'attaquer avec plus d'efficacité aux embouteillages, à la pollution et à la gestion des déchets.

Les chercheurs exploreront aussi l'utilisation des données massives pour cartographier la propagation des maladies émergentes au Sri Lanka. L'objectif est d'améliorer les politiques de santé publique.

Enfin, les chercheurs mettront au point des méthodes pour cartographier la pauvreté au moyen des transactions de téléphones mobiles, comme les chargements de minutes de communication. Ces travaux exploratoires permettront aux chercheurs de mieux comprendre les tendances des activités économiques individuelles, dans le but d'orienter la politique gouvernementale.

Projet nᵒ

108008

État du projet

Actif

Date de début

Friday, March 13, 2015

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

SEWARD, RUHIYA

Financement total

CAD$ 725,000

Pays

Bangladesh, Sri Lanka

Chargé(e) de projet

Rohan Samarajiva

Institution

LirneAsia

Site internet

http://www.lirneasia.net