Téléphones mobiles au service des travailleurs en santé communautaire

On évalue à près de neuf millions le nombre d'enfants qui meurent chaque année de maladies qui pourraient être traités si les normes nord-américaines ou européennes en matière de soins étaient plus répandues. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) travaille en collaboration avec l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) à des interventions visant à améliorer les résultats de l'administration de médicaments aux nourrissons et aux jeunes enfants dans les régions rurales en Afrique. Le projet s'inscrit en complément de travaux réalisés en Tanzanie et au Ghana avec l'appui de la Fondation Bill et Melinda Gates. L'âge médian en Ouganda (14,8 ans, l'une des populations les plus jeunes du monde) et l'expérience appréciable de ce pays en matière de gestion des cas de paludisme, de pneumonie et de diarrhée infantiles en font un partenaire particulièrement intéressant. Les chercheurs canadiens travailleront en étroite collaboration avec des partenaires ougandais afin de tester l'utilité des nouvelles technologies de téléphonie mobile dans la gestion communautaire intégrée des cas d'infections respiratoires aiguës, de pneumonie, de paludisme et de diarrhée chez les enfants de moins de cinq ans dans les régions rurales de l'ouest de l'Ouganda. Au cours de la deuxième année du projet, l'équipe se penchera sur le recours, par les centres de santé de niveau 4 (de comté), à l'oxymétrie s'appuyant sur les téléphones mobiles comme outil diagnostique et de traitement de la pneumonie infantile. L'oxymétrie est une méthode non invasive d'analyse du taux d'oxygène dans le sang du patient. On s'attend à ce que le projet trouve réponse aux questions suivantes : le recours à la téléphonie mobile permettra-t-elle aux bénévoles de la santé des villages de traiter plus efficacement les infections aiguës chez les nourrissons et les jeunes enfants ? Leur permettra-t-elle de reconnaître plus facilement les maladies infectieuses menaçant la vie des nourrissons et des jeunes enfants, et de diriger ceux-ci vers les installations appropriées en temps opportun ? La disponibilité accrue des téléphones mobiles améliore-t-elle la gestion de la chaîne d'approvisionnement en médicaments dans ce cas précis ? En plus d'examiner l'utilisation des communications mobiles, les chercheurs évalueront le paradigme de la prescription de médicaments de même que l'incidence de décisions plus éclairées en matière de prescription sur la survie de l'enfant.

Projet nᵒ

106379

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, September 1, 2010

Date butoir

Thursday, March 20, 2014

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Cohen, Marc

Financement total

CAD$ 150,260

Pays

Afrique, Afrique de l'Est

Chargé(e) de projet

MacLeod, Stuart M

Institution

Children's & Women's Health Centre of British Columbia Branch

Pays d' institution

Canada

Chargé(e) de projet

Kabakyenga, Jerome

Institution

Mbarara University of Science and Technology

Pays d' institution

Ouganda

Site internet

http://www.must.ac.ug