Technologie mobile pour améliorer la planification familiale chez les réfugiés syriens et les collectivités d’accueil au Liban et en Jordanie

Dans les pays particulièrement touchés par la crise des réfugiés syriens, comme la Jordanie et le Liban, les besoins en contraceptifs ne sont pas satisfaits, en particulier chez les jeunes femmes. Sans accès à la planification familiale, les femmes de moins de 20 ans qui tombent enceintes courent un plus grand risque d’être victimes d’une combinaison d’effets indésirables qui ont des répercussions à vie.

Les technologies mobiles de santé ont donné des résultats positifs lorsqu’elles sont utilisées pour modifier les comportements liés à la planification familiale, mais il existe peu de preuves de leur utilisation chez les populations de réfugiées. En outre, on sait peu de choses sur l’assurance d’une gouvernance et d’une éthique appropriées pour la propriété et l’utilisation des données recueillies et analysées à l’aide des technologies numériques parmi les populations de réfugiées.

Ce projet vise à élaborer, à mettre en œuvre et à évaluer des stratégies adaptées à la culture et axées sur les données afin d’encourager l’adoption de services de planification familiale de qualité parmi les collectivités d’accueil vulnérables et les réfugiés syriens vivant au Liban et en Jordanie. Le projet renforcera l’approche communautaire, et travaillera en étroite collaboration avec les sages-femmes, les infirmières et les médecins pour répondre activement aux besoins des populations qui ne fréquentent pas les centres de santé. Il fournira des renseignements ciblés et adaptés sur les choix de contraceptifs, et soutiendra l’utilisation continue et appropriée grâce à des messages de suivi. Une application mobile pour la santé sera mise au point pour appuyer ces activités, et garantir des mesures appropriées de gouvernance des données qui favoriseront l’utilisation et l’analyse des données, tout en assurant une protection adéquate de la vie privée et de la confidentialité des données personnelles.

Les résultats escomptés comprennent une meilleure connaissance des services de planification familiale chez les femmes réfugiées syriennes et leurs maris ; une application mobile efficace pour la santé adaptée au contexte local et d’influencer les pratiques et les politiques relatives à l’utilisation de solutions de santé numériques dans des contextes fragiles tout en protégeant la gouvernance des données. Les résultats seront diffusés auprès d’un public non spécialisé, par l’intermédiaire des médias traditionnels et des nouveaux médias, et seront utilisés pour contribuer au discours scientifique et politique.

Projet nᵒ

109089

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Financement total

CAD$ 744,700

Pays

Moyen-Orient

Programme

Santé des mères et des enfants

Chargé(e) de projet

Mohannad Al Nsrour

Institution

The Eastern Mediterranean Public Health Network

Institution Country

Jordan

Institution Website

http://www.emphnet.net

Chargé(e) de projet

Marco Bardus

Institution

American University of Beirut

Institution Country

Lebanon

Institution Website

http://www.aub.edu.lb

Chargé(e) de projet

Yousef Khader

Institution

Jordan University of Science and Technology

Institution Country

Jordan

Institution Website

http://www.just.edu.jo/