Tabac et pauvreté au Niger

La majorité des pays africains sud du Sahara sont au premier stade de l'épidémie du tabac mais la consommation du tabac augmente rapidement. Consciente de la menace mondiale, l'Organisation mondiale de santé (OMS) a initié la Convention-cadre pour la lutte anti-tabac et la majorité des pays africains l'ont ratifiée. Niger, cité en exemple dans la lutte antitabac pour avoir été le premier pays en Afrique subsaharienne à adopter une législation très complète, est aujourd'hui à la traîne. Les pouvoirs publics n'ont pas inscrit la lutte contre le tabagisme parmi leurs priorités. Il n'en est même pas question dans le plan national de développement sanitaire. Sans données factuelles, il est très difficile de pousser les autorités à l'action.

Une étude menée par SOS Tabagisme au Niger en 2003 a montré que les ouvriers et autres personnes vivant de petits métiers - c'est-à-dire, les plus pauvres - fument le plus. Cette subvention permet à SOS Tabagisme d'actualiser ces données et d'élucider plus précisément des dépenses engendrées par la consommation du tabac et les sacrifices consentis sur les autres besoins cruciaux. Les résultats pourront permettre de mobiliser les pouvoirs publics, les partenaires au développement, les organisations de la société civile et le grand public dans la lutte contre la pauvreté à travers la lutte antitabac.

Projet nᵒ

105835

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, November 20, 2009

Date butoir

Friday, December 24, 2010

Durée

4 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gbedji, Eugene

Financement total

CAD$ 22,400

Pays

Afrique, Niger, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

M. Inoussa SAOUNA

Institution

SOS Tabagisme-Niger

Pays d' institution

Niger