Systèmes de distribution et d’administration des vaccins non genrés pour la maladie de Newcastle et la peste des petits ruminants

Les petites éleveuses de bétail sont gênées dans l’accès aux vaccins pour le bétail en raison des faibles niveaux de sensibilisation, des coûts d’acquisition élevés, de l’accessibilité, et des relations inégales entre les sexes au niveau du ménage. En raison de ces obstacles, les sources de subsistance des femmes deviennent menacées lorsque leur bétail est attaqué par des maladies telles que la peste des petits ruminants, qui affecte les chèvres, et la maladie de Newcastle, qui affecte la volaille.

Ce projet visera avant tout les vaccins contre la maladie de Newcastle et la peste des petits ruminants au Kenya. On tirera parti de la dynamique de groupe des coopératives et des groupes de femmes existants afin de les autonomiser grâce à la connaissance de ces maladies; aux avantages liés aux vaccins; à une formation sur l’analyse financière; à l’accès aux vaccins; ainsi qu’à l’accès aux marchés et aux services de la santé animale. Par ailleurs, le projet vise à renforcer l’autonomisation économique des femmes et il vise également à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages.

L’étude vise à augmenter la participation des femmes à la chaîne de distribution des vaccins pour le bétail en éliminant les obstacles qui leur nuisent, comme les normes et les pratiques socioculturelles et de genre. Elle est axée sur les petits ruminants et la volaille, qui sont importants pour l’autonomisation économique des femmes, grâce à une accumulation progressive de ressources, ce qui leur permettrait par la suite d’acheter et de posséder de petits ruminants.

Le projet utilise une conception expérimentale comprenant six volets d’intervention afin de vérifier si l’ajout de volets éducatifs techniques et sexospécifiques à l’administration de vaccins pourrait éliminer les contraintes liées au sexe ainsi que les normes sociales qui empêchent les femmes de tirer profit des vaccins pour le bétail et d’y avoir accès.

Ce projet est soutenu par le Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail (FIVB), un partenariat entre la Fondation Bill et Melinda Gates, Affaires mondiales Canada et le CRDI. Le FIVB est un investissement conjoint de 57 millions canadiens sur sept ans qui permet de financer le développement, la production et la commercialisation de vaccins innovants contre les maladies du bétail prioritaires en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.

Projet nᵒ

109063

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Wendy Manchur

Financement total

CAD$ 1,551,000

Pays

Kenya

Programme

Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail

Chargé(e) de projet

Salome Bukachi

Institution

University of Nairobi

Institution Country

Kenya

Institution Website

http://www.uonbi.ac.ke

Chargé(e) de projet

Isaac Nyamongo

Institution

The Co-operative University of Kenya

Institution Country

Kenya

Institution Website

http://www.cuk.ac.ke

Chargé(e) de projet

Judith Chemuliti

Institution

Kenya Agricultural & Livestock Research Organization

Institution Country

Kenya

Institution Website

http://www.kari.org