Surmonter les obstacles à l’adoption des lignes directrices alimentaires nationales du Brésil

La production, la disponibilité, la commercialisation et la consommation accrues de produits alimentaires et de boissons ultra transformés ont profondément changé les systèmes alimentaires et sont aujourd’hui les causes principales des pandémies d’obésité et de maladies non transmissibles. Le Brésil a mis au point un système de classification des aliments fondé sur la nature, l’ampleur et le but de la transformation industrielle; il l’a adopté comme fondement des lignes directrices alimentaires 2014 du ministère de la Santé à l’intention de la population brésilienne. Ces lignes directrices fournissent un cadre et une occasion pour le renforcement des mesures réglementaires et des politiques publiques visant à améliorer les régimes alimentaires grâce à une modification du système alimentaire du pays.

En collaboration avec un partenaire, l’Instituto Brasileiro de Defesa do Consumidor, ce projet cernera et mettra à l’essai des politiques publiques et des pratiques commerciales susceptibles de surmonter les obstacles à l’observation des régimes alimentaires sains définis dans les lignes directrices, dans les domaines de l’information, des habiletés culinaires, de l’approvisionnement, de la commercialisation et des politiques de prix. Des études portant sur l’éducation communautaire et des évaluations du contexte de la vente au détail à l’échelon local viendront compléter des études des politiques nationales relatives à l’étiquetage des aliments, à la réduction de la consommation de sel et de sucre, au prix des aliments et à la commercialisation.

Le but ultime est d’améliorer la santé de la population et la durabilité de l’environnement en créant des outils susceptibles de transformer le milieu alimentaire, à l’échelle locale et nationale, de manière à accroître la capacité des Brésiliens de respecter les lignes directrices alimentaires et d’adopter une saine alimentation. Les études évalueront entre autres les répercussions sur les populations les plus vulnérables et sur la durabilité de l’approvisionnement alimentaire. On estime que les lignes directrices brésiliennes sont uniques et novatrices. Les politiques et les pratiques qui favorisent leur adoption pourraient servir de modèle à d’autres pays, particulièrement dans la région de l’Amérique latine.

Projet nᵒ

108166

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, December 22, 2015

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Natacha Lecours

Financement total

CAD$ 1,311,300

Chargé(e) de projet

Ana Paula Bortoletto

Chargé(e) de projet

Carla Yue

Institution

Brazilian Institute for Consumer Protection

Pays d' institution

Brazil

Site internet

http://www.idec.org.br