Suivre et contrer la circulation de l'information erronée dans le delta du fleuve Tana, au Kenya

Un des pires incidents violents au Kenya depuis 2007 est survenu le 22 août 2012, lorsque 52 personnes sont mortes à la suite de violences ethniques entre des cultivateurs orma et des membres de la nation pokomo, un peuple nomade, dans le comté du fleuve Tana. Le présent projet de recherche d'une durée de deux ans appuiera les efforts de consolidation de la paix dans le delta du fleuve Tana. Les chercheurs cerneront les origines et la circulation de l'information erronée. Ils testeront ensuite l'efficacité des diverses mesures de lutte contre l'information erronée pour réduire le risque de violences entre les communautés ethniques de la région.

Le delta du fleuve Tana a connu des épisodes de conflits interethniques au sujet des ressources. Ces conflits ont causé des morts et le déplacement de collectivités locales. Le Sentinel Project for Genocide Prevention a mené des recherches préliminaires qui ont démontré que l'information erronée (à la fois les rumeurs organiques et les faussetés délibérées) ont été un moteur de cette violence.

Cette recherche est essentielle en raison du rôle de plus en plus important que jouent les technologies en réseau, particulièrement les téléphones mobiles, au Kenya et dans d'autres pays en développement. Étant donné le rôle néfaste que peut jouer la technologie pour faire circuler l'information erronée, et pour inciter à la violence ou l'organiser, le projet se penchera sur le rôle joué par les technologies en réseau pour propager l'information erronée et lui permettre d'exercer une influence. Les chercheurs compareront ces technologies à d'autres moyens de communication dans ce contexte. En outre, ils
- peaufineront les méthodes existantes pour vérifier les données collectées au moyen de l'impartition ainsi que l'information provenant d'autres sources, et étudieront les possibilités d'automatiser cette vérification;
- produiront de nouvelles connaissances au sujet des origines et de la circulation de l'information erronée au sein des collectivités du delta du fleuve Tana;
- testeront l'efficacité de diverses mesures de lutte contre l'information erronée;
- encourageront les relations de collaboration entre les chercheurs canadiens et kényans.

Le but à long terme du projet est de contribuer à la prévention de la violence dans cette région du Kenya. Ce but est conforme au plan de développement à long terme du Kenya, Vision 2030, qui reconnaît le rôle décisif que jouent la paix et la sécurité dans le développement socioéconomique du pays.

Projet nᵒ

107478

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, October 21, 2013

Date butoir

Thursday, January 21, 2016

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Osir, Ellie Onyango

Financement total

CAD$ 346,059

Pays

Afrique, Kenya, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Christopher Tuckwood

Institution

Sentinel Project for Genocide Prevention

Pays d' institution

Kenya

Site internet

http://www.thesentinelproject.org