Suivi-évaluation de l'étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages au Mexique

Le taux d'obésité croissant au Mexique a incité le gouvernement à envisager la mise en place d'étiquettes sur le devant des emballages afin d'encourager ses citoyens à faire de meilleurs choix alimentaires. Le visage de la maladie au Mexique a subi une grande transformation : auparavant caractérisé par les maladies résultant de la malnutrition, les maladies infectieuses et les maladies parasitaires, il est maintenant dominé par l'obésité, le diabète et d'autres maladies non transmissibles liées à l'alimentation. Le changement rapide sur le plan des habitudes alimentaires et de l'activité physique des habitants du pays et la hausse des taux d'obésité comptent parmi les plus importants jamais consignées. En réaction à ce problème, le gouvernement a notamment mis en place un système d'étiquetage sur le devant des emballages afin d'encourager de meilleurs choix alimentaires et d'améliorer les connaissances en nutrition des citoyens. À l'heure actuelle, le pays ne dispose d'aucun système obligatoire d'étiquetage nutritionnel ni de règlement sur ce que l'industrie alimentaire peut mettre sur les étiquettes des aliments. De nombreux pays à revenu élevé ont mis sur pied des systèmes d'étiquetage des aliments qui connaissent des degrés de réussite variés. Les grandes entreprises alimentaires s'opposent souvent aux systèmes d'étiquetage simples qui font la promotion d'aliments sains, qui s'appuient sur des données scientifiques et que les pays mettent en place sans la contribution directe de l'industrie. Certains craignent également que le système de l'apport quotidien recommandé, utilisé par les pays développés, soit trop complexe et finisse par induire en erreur les consommateurs. Ce projet de recherche a pour objectif de décrire et de mieux comprendre les facteurs politiques, sociaux, juridiques et financiers qui favorisent ou entravent les plans visant à instaurer l'étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages. Il comprendra une évaluation des changements dans les comportements des consommateurs et de la façon dont ceux-ci pourraient interpréter, accepter et utiliser les étiquettes sur le devant des emballages avant et après leur entrée en vigueur. Compte tenu des défis inhérents à tout plan d'adoption et de mise en oeuvre de l'étiquetage sur le devant des emballages, le projet évaluera également les répercussions que ce changement pourrait entraîner au sein des parties intéressées comme les politiciens, les consommateurs, les militants et les chefs de file de l'industrie. Il mesurera également l'évolution de la disponibilité des produits alimentaires portant la nouvelle étiquette nutritionnelle. Cette recherche sur la mise en place d'un système d'étiquetage des aliments au Mexique pourrait être l'une des premières en son genre dans un pays à faible revenu ou pays à revenu intermédiaire et pourrait servir par la suite à d'autres pays de la même catégorie. Les chercheurs comptent publier leurs résultats et rendre compte de leurs progrès, de leurs difficultés et de leurs solutions dans le cadre de réunions locales et régionales au cours de la deuxième année de mise en oeuvre. Ils feront ainsi le point sur le contexte politique, le processus politique et les réactions des parties intéressées une fois le nouveau système d'étiquetage en place.

Projet nᵒ

106885

État du projet

Actif

Date de début

Monday, December 17, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sanchez-Bain, Walter Andres

Financement total

CAD$ 165,900

Pays

Mexique

Chargé(e) de projet

Angela Carriedo

Coresponsable de projet

Simon Barquera

Institution

Instituto Nacional de Salud Pública

Site internet

http://www.insp.mx