Stratégies pour l’inclusion sociale et professionnelle des jeunes dans les zones marginalisées de Cali, en Colombie

Le taux d’homicides à Cali, en Colombie, est de 50,8 pour 100 000 habitants en 2017, ce qui fait de la ville l’une des plus violentes de l’Amérique latine. Les homicides se sont principalement produits dans des quartiers où les niveaux de pauvreté étaient plus élevés, où vit la majeure partie de la population d’origine africaine de la ville. Les victimes et les agresseurs étaient concentrés dans le groupe d’âge des 18 à 29 ans, et 94 % des victimes étaient des hommes. La recrudescence de la violence chez les jeunes est attribuable à plusieurs facteurs de risque, comme les conflits entre les gangs de jeunes et les gangs criminels pour le contrôle territorial et les interactions entre les gangs de jeunes et le crime organisé autour du trafic de drogues illicites local, les petits prêts et la vente de services de protection contre l’extorsion et la justice privée.

Malgré ces défis, la Ville de Cali est également reconnue comme un modèle à suivre en raison de ses initiatives prometteuses de réduction de la violence et de ses programmes de création d’emplois axés principalement sur les jeunes sous la direction de la municipalité. En réponse au taux élevé des homicides de Cali depuis 2016, la mairie et la police, en collaboration avec l’Institut Cisalva de l’Université del Valle à Cali, ont mis en œuvre le programme municipal local « TIP JSF » (Traitement intégral des gangs – Jeunes sans frontières) visant à promouvoir l’inclusion sociale et la restitution des droits aux membres des gangs de jeunes dans huit districts de Cali.

Ce projet examinera et évaluera le programme afin de renforcer les stratégies visant à régler les problèmes causés par le manque de possibilités d’emploi pour les jeunes vulnérables touchés par la criminalité élevée, la violence et les besoins fondamentaux non satisfaits. Les leçons tirées de cette évaluation seront résumées et partagées avec les décideurs politiques et le bureau du maire afin d’élaborer de meilleures stratégies en faveur de l’emploi des jeunes et la prévention de la violence.

Cette proposition fait partie d’une initiative plus vaste qui a été lancée en 2016 visant à réexaminer les liens entre les jeunes, la violence et les possibilités économiques en Afrique, en Amérique latine dans les Caraïbes. C’est l’un des projets ciblant la vulnérabilité des jeunes LGBTQI+.

Projet nᵒ

109026

État du projet

Actif

Durée

18 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Alejandra Vargas Garcia

Financement total

CAD$ 157,600

Pays

Colombie

Programme

Gouvernance et justice

Chargé(e) de projet

Maria del Pilar Castillo

Institution

Universidad del Valle CO

Institution Country

Colombia

Institution Website

http://www.univalle.edu.co