Stratégie évolutive relative au développement du potentiel créatif des jeunes

Dans les pays en développement, de jeunes hommes et femmes sont aux prises avec un taux de chômage élevé exacerbé par un profond sentiment d’insatisfaction à l’égard de leur qualité de vie dans un contexte de piètres gouvernance et encadrement institutionnel, d’instabilité politique accrue et d’autoritarisme étatique croissant. Ces facteurs fragilisent les sociétés et contribuent à la radicalisation de la jeunesse. Les stratégies actuelles visant à contrer ces phénomènes demeurent axées sur l’état, avec une participation limitée des représentants de la société civile. Les personnes qui souffrent le plus de cette violence, de cette insécurité et de ce manque d’engagement civique, comme les jeunes hommes et femmes, continuent d’être grandement exclues des décisions liées à la politique et à la gouvernance. Toutefois, les jeunes sont actifs dans une variété de mouvements associés à de nouveaux problèmes sociaux, économiques, culturels et politiques.

Le Pakistan fait face à une explosion démographique des jeunes – 33,4 % des 202 millions de personnes du pays ont entre 10 et 24 ans. La majorité de ces jeunes sont très pauvres et vivent dans des bidonvilles et des établissements informels. Les plateformes sociales, culturelles et communautaires accessibles aux jeunes, comme les mosquées, les écoles, les parcs, les centres communautaires et les clubs sportifs, tombent de plus en plus entre les mains des factions radicales. En conséquence, les jeunes, surtout les filles et les jeunes femmes, perdent rapidement l’accès à ces espaces.

Ce projet, l’un des 15 sous l’égide de l’initiative « Donner une voix aux jeunes : promouvoir des lieux pour l’engagement civique, l’inclusion et la réduction de la violence en Asie du Sud et en Amérique latine » est mis en œuvre par le College of Youth Activism and Development à Islamabad, au Pakistan. Il propose de soutenir le potentiel créatif de la jeunesse pour contrer la violence et l’exclusion en bâtissant des plateformes culturelles et en utilisant les technologies de la communication pour créer un lieu d’interaction destiné aux jeunes de castes et d’identités ethniques et religieuses différentes. Le but est de former de nouvelles identités laïques communes ainsi que de lutter contre les identités confessionnelles utilisées pour fragmenter la société et inciter à la violence. Ce projet de recherche dirigé par la jeunesse pour l’autonomisation des jeunes vise la récupération des espaces sociaux, culturels et publics pour bloquer la violence et l’exclusion.

Projet nᵒ

108840

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Navsharan Singh

Financement total

CAD$ 200,000

Pays

Pakistan

Programme

Gouvernance et justice

Chargé(e) de projet

Raziq Fahim

Institution

College of Youth Activism and Development

Institution Country

Pakistan

Institution Website

http://www.cyaad.org.pk