Stages à l'Institut d'études de sécurité en vue de renforcer les capacités de recherche en sécurité en Afrique de l'Ouest

De nombreux problèmes de sécurité sévissent en Afrique de l'Ouest, notamment des guerres civiles et des soulèvements. En permettant à de jeunes universitaires ouest-africains d'effectuer un stage au sein d'un think tank africain de renom, on contribuera à une meilleure compréhension des problèmes complexes qui se posent dans la région.

Les questions de gouvernance, de sécurité et de justice figurent parmi les grandes priorités d'un bon nombre d'États de l'Afrique de l'Ouest. Ces dernières années, la région a connu cinq guerres civiles totales, une quarantaine de coups d'État militaires, des changements de régime inconstitutionnels et une foule de conflits prolongés alimentés par des forces séparatistes ou rebelles.

Si ces conflits ont parfois aussi débouché sur des processus de reconstruction, il n'en demeure pas moins qu'un grand nombre de facteurs propices aux problèmes de sécurité perdurent dans la région : les crimes de nature transnationale, la montée de l'extrémisme religieux, les transitions politiques difficiles, la conjoncture fragile au sortir d'un conflit, les effets des changements climatiques et les catastrophes naturelles. Ce contexte déjà difficile est aggravé par la mauvaise gestion des mouvements migratoires et démographiques et par la difficulté pour les gouvernements à réagir en raison de leurs capacités restreintes.

Ce projet vise à combler le manque, dans la région, d'analystes et de chercheurs en ce qui concerne les politiques dans les domaines de la gouvernance, de la sécurité et de la justice. L'Institut d'études de sécurité (ISS) est l'organisme responsable du projet. Il s'agit d'un institut panafricain de recherche appliquée sur les politiques qui effectue des travaux sur la sécurité humaine et les politiques de sécurité depuis 1991. L'ISS offre des stages depuis plus d'une décennie.

Deux stagiaires d'Afrique de l'Ouest travailleront pendant trois ans aux bureaux de l'ISS situés à Addis-Abeba, au Cap et à Dakar. Leur stage leur permettra d'effectuer de la recherche, d'améliorer leurs méthodologies de recherche et de renforcer leur capacité de concevoir des outils de recherche et d'élaborer, en se fondant sur les constatations de leurs travaux, des outils en vue d'orienter les débats sur les politiques et les changements à apporter aux politiques. Leur recherche portera sur des questions que l'ISS considère comme prioritaires et qui sont au diapason du programme Gouvernance, sécurité et justice du CRDI.

Le projet contribuera à renforcer, au sein des pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, les capacités de jeunes chercheurs francophones qui poursuivent une carrière dans un domaine ayant trait à la sécurité humaine, comme le contrôle des armements, l'analyse des conflits, l'analyse des risques, la consolidation de la paix, la sécurité, la corruption, la primauté du droit, la gouvernance et les menaces de nature transnationale. Leurs travaux éclaireront les débats sur la gouvernance démocratique, la sécurité et la justice auxquels se livrent les responsables des politiques et diverses parties intéressées en Afrique de l'Ouest.

Projet nᵒ

106743

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, February 21, 2012

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Ramata Thioune

Financement total

CAD$ 935,100

Chargé(e) de projet

Dr. John Distefano

Institution

Institute for Security Studies

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.iss.co.za

Chargé(e) de projet

Stephanie Wolters

Chargé(e) de projet

Cathi Egan

Institution

Institute for Security Studies

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.iss.co.za