Soutien à un groupe de travail examinant la dynamique sociale et anthropologique de l'éclosion du virus Ebola en Afrique de l'Ouest

Quelles dynamiques sociales sont en jeu dans la transmission du virus Ebola? Et comment pouvons-nous gérer le risque biomédical? Les plans d'action actuels contre le virus Ebola mettent peu l'accent sur ces questions. Ce projet a pour but de répondre à ces questions par l'intermédiaire d'un atelier et de recommandations.

Au-delà des répercussions biomédicales du virus Ebola
La communauté internationale a concentré son attention principalement sur la maladie en tant que problème biomédical. Peu de mesures ont été prises pour tenir compte des facteurs déterminants socioéconomiques, politiques ou culturels et de leurs répercussions sur la maladie. Pourtant, ils peuvent avoir des effets importants sur les comportements qui auront une incidence sur les taux de transmission et la mortalité.

Évaluer les approches, offrir des conseils
L'atelier vise à examiner et à évaluer les mesures et approches actuelles à l'égard de l'éclosion du virus Ebola. Il servira à créer le groupe de travail consultatif de l'American Anthropological Association responsable de l'intervention d'urgence liée à l'éclosion du virus Ebola. Le groupe comprendra de 25 à 30 anthropologues ayant une expertise en matière de recherche en Guinée, en Sierra Leone, au Libéria, au Nigeria, et dans d'autres nations menacées de la région. Il comprendra également des anthropologues dont les recherches ont porté sur la dynamique sociale de la maladie infectieuse et des épidémies, ou sur l'intervention humanitaire. Certains experts canadiens et américains y participeront.

L'atelier devrait permettre de formuler des recommandations concrètes qui aideront les professionnels du domaine à améliorer leurs efforts de gestion technique, politique, sociale et économique visant à contenir la crise. Il définira également les lacunes importantes quant aux connaissances et à la sensibilisation qui influent probablement sur l'efficacité des efforts internationaux pour faire face à la crise.

L'atelier de deux jours a lieu les 6 et 7 novembre 2014 à l'université George Washington, à Washington, DC.

Examiner les perspectives à long terme du virus Ebola
Le groupe recommandera des mesures immédiates pour atténuer la gravité de la crise. Il commencera également à évaluer les perspectives à plus long terme et les efforts potentiels en matière d'intervention dans un contexte où la santé publique, la gouvernance, ainsi que les conditions de sécurité humaine étaient déjà fragiles avant l'éclosion.

Il mettra en lumière la nécessité de tenir compte des conditions structurelles qui ont facilité la crise, qui ont nécessité une intervention et qui se détérioreront probablement davantage. Les domaines d'intervention immédiate et de considération à plus long terme comprennent notamment :
- le renforcement des systèmes de santé;
- la promotion de la santé publique;
- le suivi et l'intervention dans les cas d'épidémie;
- la violence, la sécurité et la gouvernance;
- la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance et la vulnérabilité socioéconomique;
- la stabilisation.

Projet nᵒ

107952

État du projet

Completed

Date butoir

Saturday, July 16, 2016

Durée

2 mois

Agent(e) responsable du CRDI

crmadm CRM

Financement total

CAD$ 20,000

Chargé(e) de projet

Steve Lubkemann

Institution

The George Washington University

Pays d' institution

United States

Site internet

http://www.gwu.edu