Soutien à l'initiative Next Einstein de l'Institut Africain des Sciences Mathématiques (CRDI et DFID)

Le CRDI administre l'apport de 20 millions de dollars du gouvernement du Canada à l'expansion du réseau de centre AIMS, l'objectif de l'initiative Next Einstein de l'Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS-NEI). Les centres AIMS offrent une formation rigoureuse en mathématiques à des étudiants africains des cycles supérieurs. Le premier centre AIMS a vu le jour au Cap en 2003. Depuis, 412 étudiants de 33 pays, dont le tiers était des femmes, ont été formés. Une grande partie de ces diplômés se sont ensuite inscrits à des programmes avancés de maîtrise ou de doctorat dans des domaines tels que l'informatique, les sciences de l'environnement et la physique nucléaire.

Ce projet versera des fonds à AIMS-NEI pour permettre aux centres AIMS d'offrir une formation poussée en mathématiques appliquées à de brillants étudiants africains, afin qu'ils puissent poursuivre des études supérieures de grande qualité. L'objectif ultime est de créer de futurs chefs de file qui contribueront au progrès de l'Afrique sur les plans de l'économie, de la politique et de l'éducation.

AIMS-NEI espère, d'ici 2021, établir 15 centres AIMS sur tout le continent africain et décerner chaque année 750 diplômes à des étudiants africains dûment formés, qui deviendront un jour des chefs de file dans le monde universitaire, dans l'industrie et dans l'administration publique en Afrique. L'initiative a pour but de révéler des talents exceptionnels - des Einstein africains -, capables d'innovations et de percées technologiques qui transformeront les perspectives d'avenir du continent. L'apport actuel du CRDI appuie le centre qui existe déjà en Afrique du Sud et la création de trois nouveaux centres au Sénégal, au Ghana et en Éthiopie d'ici décembre 2015. Ces fonds devraient également servir de levier pour l'obtention de fonds d'autres sources.

Il était acquis dès le départ que l'apport du Canada n'arriverait pas à financer au complet la première phase d'AIMS-NEI et qu'il faudrait trouver des fonds supplémentaires. Le Department for International Development (DFID) du Royaume-Uni s'est engagé à verser jusqu'à 28,8 millions de dollars sur cinq ans; il s'agira de fonds de contrepartie qu'on versera au fur et à mesure qu'on recueillera des fonds supplémentaires. L'apport du DFID aidera à créer deux nouveaux centres, en Tanzanie et au Bénin, et à payer leurs coûts d'exploitation initiaux. Il servira également à financer les centres AIMS sis en Afrique du Sud, au Sénégal, au Ghana et en Éthiopie.

Le financement du DFID vient compléter et étoffer l'apport actuel du CRDI, accroissant ainsi sa durabilité et son impact. Il ajoute aussi de la valeur à AIMS-NEI en renforçant les capacités des diplômés de se trouver un emploi dans le secteur privé, dans des domaines de développement clés, à l'échelle du continent africain. Le CRDI a prodigué des conseils stratégiques tant à AIMS-NEI qu'au DFID pour s'assurer que l'apport de ce dernier fasse fond sur le financement du CRDI et qu'elle le complète. AIMS-NEI, le DFID et le CRDI ont tous convenu que ce fut un préalable naturel à la responsabilité confiée au CRDI de gérer l'apport du DFID.

Le CRDI gère l'apport du DFID pour les raisons suivantes :
- pour veiller à ce que les apports du DFID et du CRDI soient harmonisés et complémentaires;
- pour simplifier le suivi et l'établissement rapports;
- pour ajouter encore plus de valeur à AIMS-NEI.

Le CRDI ajoute de la valeur à AIMS-NEI grâce à un apport supplémentaire de deux millions de dollars. Cette somme a pour but d'améliorer les perspectives d'emploi des diplômés d'AIMS-NEI en appuyant ces derniers dans l'exécution de recherches susceptibles de favoriser l'établissement de liens entre l'industrie et les chercheurs et en créant des chaires de recherche du CRDI en Afrique dans des domaines tels que les mathématiques, la physique et l'astronomie.

Projet nᵒ

107185

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, January 1, 2013

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Lefebvre, Ms. Pelagie

Financement total

CAD$ 28,204,880

Pays

Afrique

Chargé(e) de projet

Thierry Zomahoun

Institution

African Institute for Mathematical Sciences - Next Einstein Initiative Foundation (UK)

Site internet

http://www.nexteinstein.org