Soutien aux processus d'élaboration des politiques de réglementation des biotechnologies en Asie du Sud-Est

Les innovations biotechnologiques, ou bio-innovations, peuvent offrir des solutions aux problèmes liés à la sécurité alimentaire, à la pauvreté et à la détérioration de l'environnement. C'est notamment le cas des plantes génétiquement modifiées (GM), qui permettent d'accroître la production alimentaire tout en réduisant (voire en éliminant complètement) la nécessité de recourir à des engrais et à des pesticides chimiques. Toutefois, de nombreux pays de l'Asie du Sud-Est, comme le Cambodge, le Vietnam et le Laos, ne disposent toujours pas de réglementation à cet égard, ni des mécanismes et des structures organisationnelles nécessaires à l'adoption de ces plantes. D'autres, comme les Philippines, se sont dotés de politiques de réglementation, mais doivent encore procéder à une analyse de conformité approfondie.

Cette subvention appuiera la réalisation d'un projet de deux ans visant à examiner les institutions (notamment les politiques de réglementation) et les intervenants (ministères de l'Agriculture, administrations locales, entreprises semencières, etc.) concernés par l'adoption de plantes GM dans les trois premiers pays susmentionnés. Au Cambodge et au Laos, où les plantes GM n'ont pas encore été déployées, les chercheurs s'appuieront sur une analyse ex ante afin d'évaluer les possibles répercussions socioéconomiques et ce que cela signifie sur le plan des politiques. Fondée sur un projet antérieur (103577), la composante philippine consistera en une analyse ex poste approfondie des retombées socioéconomiques de trois variétés différentes de maïs GM (Bt, à caractères empilés et résistant aux herbicides) cultivées au pays.

L'objectif : maximiser les avantages et réduire les risques liés aux plantes GM grâce au renforcement des institutions et des organisations concernées par leur adoption, ce qui contribuera à la sécurité alimentaire et à l'atténuation de la pauvreté. Le projet appuiera par la même occasion le renforcement de la capacité des partenaires de recherche, y compris de jeunes chercheurs, d'étudiants des cycles supérieurs et de responsables des politiques, dans les pays participants.

Projet nᵒ

106161

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, June 18, 2010

Date butoir

Friday, May 31, 2013

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Osir, Ellie Onyango

Financement total

CAD$ 300,000

Pays

Asie, Cambodge, Extrême-Orient, Laos, Philippines

Chargé(e) de projet

Linda Penalba

Institution

University of the Philippines at Los Banos Foundation, Inc.

Pays d' institution

Philippines

Site internet

http://www.uplb.edu.ph/uplbfi