SLAMF6 et 2B4 : rôles et modes d’action dans l’immunité normale et l’immunothérapie anticancéreuse

Un système immunitaire fonctionnel est essentiel pour un traitement efficace contre le cancer. Des études récentes ont démontré que de nouveaux médicaments qui bloquent la fonction de certains types de récepteurs à la surface des cellules immunitaires entraînent une amélioration de la réaction immunitaire contre le cancer. Ce projet vise à comprendre le rôle de deux nouvelles cibles moléculaires potentielles pour l’immunothérapie contre le cancer chez l’humain : le récepteur SLAMF6 et le récepteur 2B4.

Ces récepteurs sont présents à la surface des principales cellules immunitaires (lymphocytes T CD8+ et lymphocytes NK) et jouent un rôle régulateur important pendant la réaction antitumorale induite par ces cellules. L’équipe de recherche émet l’hypothèse que le ciblage pharmacologique des récepteurs SLAMF6 et 2B4 pourrait être utile pour traiter le cancer. Les résultats de ce projet de recherche amélioreront les connaissances de base sur le rôle des récepteurs SLAMF6 et 2B4 dans les cellules immunitaires et permettront de déterminer si ces deux récepteurs constituent des cibles cliniques valides pour le traitement pharmacologique des cancers humains.

Le projet est dirigé au Canada par l’Institut de recherches cliniques de Montréal (affilié avec l’Université de Montréal), en collaboration avec l’Université hébraïque Hadassah (Israël), l’Universidad Autónoma del Estado de Morelos (Mexique) et l’Université hébraïque (Israël).

Ce projet et son financement ont été approuvés par le deuxième concours de recherche du Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, un partenariat entre le Centre de recherches pour le développement international du Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada, l’Israel Science Foundation et la Fondation Azrieli. Ce programme canado-israélien de sept années, qui dispose d’un budget de 35 millions CAD, met à contribution les compétences scientifiques uniques des deux pays et facilite le réseautage avec les pairs en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Les projets incluent un plan d’intégration de chercheurs de pays à faible revenu et à revenu intermédiaire qui permettra d’établir des relations scientifiques à long terme.

Projet nᵒ

108403

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Fabiano Santos

Financement total

CAD$ 636,558

Pays

Mondial

Chargé(e) de projet

André Veillette

Institution

Institut de recherches cliniques de Montréal

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.ircm.qc.ca