Séisme au Népal en 2015 : consolider les leçons apprises pour accroître la résilience

Pour se relever à la suite du grave séisme de magnitude 7,8 qui l'a frappé en mai 2015, le Népal a dû affronter de lourdes difficultés, notamment sur le plan économique. Ce projet examinera des approches en vue d'aider le Népal à gérer les catastrophes naturelles de manière plus efficace à l'avenir.

Énormes pertes liées à l'économie et à l'infrastructure
La catastrophe a déclenché plus de 1 000 glissements de terrain qui ont causé la fermeture de routes, endommagé des centrales hydroélectriques et balayé des petites villes, des villages et des terrasses cultivables dans les collines de moyenne altitude. Quatorze des 75 districts du Népal ont été durement frappés, ce qui a touché près de huit millions de personnes. On a estimé les dégâts à sept milliards de dollars américains, et l'on a attribué les trois quarts de ce montant aux biens matériels détruits. Le Geological Survey des États-Unis a estimé que les pertes pourraient dépasser le produit intérieur brut annuel du pays, s'établissant à 20 milliards de dollars américains.

Efforts de reconstruction après-séisme
Même si l'intervention immédiate des gouvernements et des organismes humanitaires nationaux, régionaux et internationaux fut impressionnante, on se préoccupe de la capacité du gouvernement népalais à superviser l'effort complexe de reconstruction après-séisme. Après des années de croissance lente et d'agitation politique, le Népal manque des connaissances nécessaires pour élaborer un programme de reconstruction efficace. Le pays a besoin de l'aide de la communauté internationale pour améliorer ses politiques et reconstruire ses infrastructures ravagées.

Il est temps d'accroître la résilience du Népal
L'équipe du projet organisera un dialogue national de trois jours aux fins suivantes :
- réfléchir aux conséquences du séisme;
- élaborer des programmes de recherche sur les catastrophes;
- accroître la résilience au Népal.

L'événement réunira des chercheurs des réseaux de la Fondation pour la conservation de l'eau du Népal, des entreprises privées, ainsi que des organismes gouvernementaux pour discuter de la réduction des risques liés aux catastrophes et des solutions pratiques pour améliorer la résilience à la suite d'une catastrophe.

Les extrants du projet comprendront :
- des rapports de recherche sur les questions associées aux catastrophes et aux moyens de subsistance;
- un programme de recherche bien défini sur les catastrophes naturelles et la façon d'accroître la résilience;
- un réseau d'institutions et de personnes intéressées par l'élaboration et la mise en oeuvre de mesures de réduction des risques liés aux catastrophes au Népal.

Projet nᵒ

108178

État du projet

Actif

Durée

6 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Bhim Adhikari

Financement total

CAD$ 17,700

Pays

Népal

Chargé(e) de projet

Mr. Dipak Gyawali

Institution

Nepal Water Conservation Foundation

Pays d' institution

Nepal