Santé des mères et des adolescentes en Afrique de l'Ouest : vers des réformes abordables et réalistes

Un nombre élevé de femmes et d'adolescentes continuent de mourir en couches au Niger et au Bénin. Le défi réside dans la façon de régler ce problème. Ce projet vise à améliorer la piètre qualité des services de santé destinés aux mères et aux adolescentes afin de trouver une solution durable à la mortalité évitable.

Santé des mères et des adolescentes
Selon les rapports les plus récents de l'OMS et du FNUAP, les deux pays ont réalisé des progrès insuffisants eu égard aux objectifs de réduction de la mortalité maternelle. Au Niger, 553 femmes meurent pour 100 000 naissances vivantes, tandis que le nombre est de 405 au Bénin. Le Niger possède également le taux de grossesses précoces le plus élevé au monde, avec 51 % des femmes âgées de 20 à 24 ans ayant donné naissance avant l'âge de 18 ans.

Des réformes abordables pour de meilleurs résultats
Le Laboratoire d'e¿tudes et de recherche sur les dynamiques sociales et le de¿veloppement local (LASDEL), un organisme de recherche expérimenté établi dans les deux pays, dirigera le projet. Les chercheurs tireront des leçons de 20 années d'efforts de réforme ainsi que de l'expérience des usagers et des travailleurs de la santé au niveau local.

Le LASDEL cernera également les innovations touchant les systèmes de santé à mettre en oeuvre, et testera des réformes abordables élaborées localement dans le but d'améliorer la qualité des services de santé offerts aux mères et aux adolescentes. Les données démontrent, par exemple, la façon dont les dirigeants des établissements locaux ont suscité des changements de comportement positifs chez leurs collègues sans attendre des mesures incitatives de gestion du rendement inspirées par des acteurs internationaux.

Innovateurs et leaders locaux
Le projet renforcera les capacités et le leadership des innovateurs et des jeunes chercheurs afin qu'ils continuent de demander des réformes et de les mettre en oeuvre. Le LASDEL s'appuiera sur ses années d'expérience dans les domaines de la recherche et des politiques pour renforcer ses propres capacités institutionnelles. Il vise à devenir un centre d'excellence en recherche afin d'améliorer les services publics au Niger, au Bénin et dans toute la sous-région.

Cette recherche survient au bon moment, car elle fournira l'occasion de travailler avec les gouvernements du Niger et du Bénin alors qu'ils s'apprêtent à déterminer leurs objectifs de développement durable. Le gouvernement du Niger est particulièrement favorable à cette initiative. Il a lancé un programme pour résoudre l'achalandage et transformer les systèmes dysfonctionnels afin d'améliorer la prestation des services. Il travaillera étroitement avec le LASDEL au cours de la mise en oeuvre.

Projet nᵒ

108223

État du projet

Actif

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sue GODT

Financement total

CAD$ 745,000

Pays

Bénin, Niger

Chargé(e) de projet

Dr Abdoua Elhadji Dagobi

Institution

Laboratoire d'Etudes et de Recherches sur les Dynamyques Sociales et le Développement Local

Pays d' institution

Niger

Site internet

http://www.lasdel.net