Rôle des jeunes dans le monde arabe et espoirs de changement démocratique au Liban

Les jeunes Arabes (de 15 à 29 ans) représentent le plus vaste groupe d'âge de la population, mais ils sont mal organisés et manquent de structures pour soutenir des programmes et se regrouper en réseaux. Les regroupements de jeunes existants sont presque tous liés à des partis politiques ou au gouvernement et n'offrent pas de tribunes où les jeunes pourraient exprimer leur point de vue sur les politiques et les programmes qui retentissent sur leur vie actuelle et leur avenir.

Néanmoins, en février 2005, peu de temps après l'assassinat du premier ministre libanais, Rafic Hariri, un mouvement populaire non confessionnel composé de jeunes, qu'on en est venu à baptiser le Printemps de Beyrouth, a réussi à renverser le gouvernement et à forcer le retrait des troupes syriennes stationnées au pays depuis 25 ans. Ce mouvement spontané, qui a débuté avec une occupation du centre-ville de Beyrouth par des groupes de jeunes seulement quatre jours après l'assassinat, a soulevé l'espoir de voir se concrétiser des changements fort attendus sur les plans politique, social et économique. Changements qui, deux années plus tard, ne se sont pour la plupart toujours pas matérialisés.

Le Printemps de Beyrouth (ou encore l'Intifada de l'indépendance) est un bon exemple de mouvement de jeunes en émergence qui tente de changer l'opinion publique en faveur d'une réforme, y parvient dans un premier temps, mais échoue à susciter des changements véritables. La présente recherche dressera l'historique du mouvement, puis expliquera la vision qui l'animait et ses stratégies, ainsi que son évolution et son incidence sur le processus politique comme tel. Les chercheurs examineront le lien entre ce mouvement et le contexte politique actuel de même que sa capacité à se distinguer des organisations confessionnelles et des structures organisationnelles. Ils entendent ainsi mieux cerner le rôle possible des mouvements de jeunes dans la progression du processus de changement démocratique et, grâce à une rencontre régionale, favoriser la création d'un réseau de jeunes dans le monde arabe.

Projet nᵒ

104847

État du projet

Actif

Durée

14 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Roula El-Rifai

Financement total

CAD$ 303,500

Pays

Égypte, Liban

Chargé(e) de projet

Dr. Farid El-Khazen

Institution

Mubadarat-Development Initiatives

Pays d' institution

Lebanon

Site internet

http://www.mubadarat.org