Rôle des femmes dans la vie politique, la contestation politique et la transformation des rôles sexospécifiques dans les Caraïbes

L'initiative Gouvernance démocratique, droits des femmes et égalité entre les sexes du CRDI appuie un ensemble de recherches comparatives visant à déterminer si les institutions de démocratie et de gouvernance tiennent compte des droits des femmes et de l'égalité entre les sexes et, le cas échéant, de quelles façons. Les projets réalisés en vertu de cette initiative porteront sur les questions et les difficultés entourant la participation des femmes aux décisions politiques, à l'appareil judiciaire et au secteur public, et exploreront les moyens d'exercer une influence sur les institutions étatiques, les partis politiques, la société civile et les organisations sociales fondées sur la famille pour faire progresser les choix et les droits des femmes à titre de citoyennes, notamment en accroissant leur représentation.

Ce projet porte sur les Caraïbes anglophones et consistera à examiner quatre stratégies de promotion de la gouvernance démocratique, des droits des femmes et de l'égalité entre les sexes. Dans un premier temps, les chercheurs se pencheront sur le leadership politique des femmes afin de déterminer dans quelle mesure il stimule la volonté de transformer les rapports entre les sexes, tant au sein de l'État que de la société en général. Dans un deuxième temps, ils évalueront les systèmes de quotas, plus particulièrement leurs répercussions sur la participation et le leadership des femmes au sein d'un gouvernement représentatif. Dans un troisième temps, ils évalueront l'utilité d'une politique nationale d'égalité entre les sexes pour ce qui est de promouvoir de l'égalité hommes-femmes. Enfin, ils se pencheront sur l'incidence du renforcement du mouvement féministe sur la capacité des femmes à devenir des leaders porteurs de transformation sur la scène politique au sein d'une démocratie.

Pour ce faire, les chercheurs documenteront l'histoire de trois pays caribéens où la lutte pour l'égalité des femmes semble gagnée : Trinité-et-Tobago, qui se prête bien à une étude de cas sur l'incidence du leadership politique contemporain des femmes; le Guyana, dont on étudiera le système de quotas; et la Dominique, où on se penchera sur l'incidence d'une politique nationale sur l'égalité des sexes. Les chercheurs étudieront en outre le Caribbean Institute for Women in Leadership en vue d'évaluer l'incidence du mouvement féministe sur les droits des femmes, leur action et leur représentation dans le processus de gouvernance démocratique. L'objectif global consiste à déterminer si la visibilité accrue des femmes et leur augmentation en nombre parmi les dirigeants politiques se traduisent par des gains réels pour les femmes, y compris celles qui sont en marge de la société.

Projet nᵒ

106430

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, March 30, 2011

Date butoir

Monday, March 31, 2014

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Cos-Montiel, Franscisco

Financement total

CAD$ 246,700

Pays

Caraïbes, Dominique, Guyane, Trinité-et-Tobago

Chargé(e) de projet

Dr. Gabrielle Hosein

Institution

University of the West Indies

Site internet

http://www.uwi.tt